1 septembre 2017
La Collection Denis St-Martin: manuscrit d’un litige avant le massacre de Lachine
Par: Deux Rives
Manuscrit de quatre pages provenant de la Collection de Léry Macdonald, puis de la Collection Lawrence M. Lande, et finalement acquis par Denis St-Martin | Photo: Germain Martin

Manuscrit de quatre pages provenant de la Collection de Léry Macdonald, puis de la Collection Lawrence M. Lande, et finalement acquis par Denis St-Martin | Photo: Germain Martin

Dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Sorel-Tracy, le collectionneur Denis St-Martin présente, chaque dernier mardi du mois et tout au long de l’année 2017, une série de douze petites chroniques historiques reliées à l’histoire de Saurel et tirées de livres, de manuscrits, de cartes d’époque, tous des originaux de sa Collection. Voici la huitième à propos du manuscrit original d’un litige précédant le massacre de Lachine en 1689.

Contrat écrit par le notaire Pottier liant François Lenoir dit Rolland, André Rapin et Pierre Rémy, tous de Lachine, qui relate entre autres l’importance des forts en Nouvelle-France. Il s’agit d’une demande pour l’utilisation d’une cabane dans le fort Rolland, deux semaines avant le massacre de Lachine par les Iroquois, le 5 août 1689. Les deux tiers du village sont détruits faisant près de cent victimes parmi les habitants et environ soixante-dix autres capturés.

À la même époque, plusieurs autres villages, dont Chambly, Verchères, Saint-Ours, Contrecœur et Sorel, sont victimes d’attaques virulentes par des Iroquois. Plusieurs membres de familles de colons y perdent la vie ou sont enlevés et très souvent leurs habitations, récoltes et bâtiments sont incendiés.

Source : Mathieu Pontbriand, Sorel & Tracy, un fleuve, une rivière, une histoire – Pages 38 à 42

image