7 août 2015
Jérôme Couture, un artiste accompli
Par: Sarah-Eve Charland
Jérôme Couture montera sur la scène des Diableries de Contrecœur le 14 août. | Gracieuseté

Jérôme Couture montera sur la scène des Diableries de Contrecœur le 14 août. | Gracieuseté

Alors qu’il trépigne d’impatience de venir chanter à Contrecœur dans le cadre des Diableries le 14 août, Jérôme Couture croit être un artiste accompli près de deux ans après sa participation à l’émission La Voix.

Il foulera la scène du festival en ayant l’intention de faire lever le party. Il présentera un spectacle spécialement conçu pour les festivals. Les spectateurs pourront entendre les chansons de son premier album sorti en 2014, dont la chanson Comme on attend le printemps, ainsi que les chansons qui ont influencé sa carrière.

« C’est un spectacle autobiographique. J’ai étudié en jazz. J’ai participé à Québec Issime. On va retrouver un peu de tout. Ce sera très festif et je compte laisser aller les hanches », dit-il.

Ce sera sa première visite à Contrecœur. Il sera accompagné de cinq musiciens et d’une choriste. Le spectacle sera très différent que celui qu’il donne dans une salle.

« En festival, je me permets de parler avec le public qui est souvent participatif. J’aime créer cette synergie. Il y a une énergie incroyable », affirme-t-il.

Une carrière florissante

Bien qu’il roule sa bosse depuis de nombreuses années, Jérôme Couture s’est fait connaître du grand public lorsqu’il a participé à l’émission La Voix sur les ondes de TVA en 2012. Peu de temps après, il a lancé la chanson Comme on attend le printemps qui se classe en haut des palmarès.

« J’avais déjà fait des spectacles. J’ai toujours voulu faire ça. La musique fait partie de ma vie. J’étais prêt à y faire face. C’est une vague d’amour », raconte-t-il.

Il a entre autres fait la connaissance de l’auteur-compositeur-interprète, Marc Dupré, qui est rapidement devenu son mentor. En plus de participer à plusieurs de ses spectacles, Jérôme Couture prépare son prochain album en collaboration avec Marc Dupré.

« On se ressemble beaucoup. J’ai toujours été travaillant. Je savais qu’il fallait persévérer et se démarquer dans ce domaine. Marc m’a confirmé cela, surtout au niveau de l’écriture. Je suis plus prolifique maintenant. »

Il a des projets plein la tête. Il compte profiter pleinement de la chance qu’il a, assure-t-il. « J’ai une tournée à moi. C’est un luxe que peu d’artistes ont. C’est une belle victoire. Aujourd’hui, j’ai plus confiance en moi. Je ne me pose plus de questions sur scène. Si j’en ai envie, je le fais. »

Dans les prochains mois, il continuera sa tournée dans les festivals et dans les différentes salles au Québec. Il est aussi en pleine préparation pour son prochain album.

Pour connaître la programmation complète des Diableries de Contrecœur qui se dérouleront du 14 au 16 août, les personnes intéressées peuvent consulter la page Facebook de l’événement Les Événements Diable au Cœur.

image