6 juillet 2020
Jean-Bernard Émond invite les acteurs locaux à se pencher sur le développement économique local
Par: Katy Desrosiers

Le député Jean-Bernard Émond lance une réflexion pour se doter d’une structure locale de gouvernance économique. Photo gracieuseté

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, lance une démarche de réflexion afin de se doter d’une d’une gouvernance économique locale. Pour ce faire, il invite des acteurs économiques locaux à soumettre un mémoire qui comprendra, entre autres, des suggestions de projets structurants.

Publicité
Activer le son

L’ensemble des agents de développement économique, dont les entreprises, les municipalités, les organismes, les ambassadeurs régionaux et les groupes de citoyens, sont invités à exprimer leur opinion.

Les thèmes que le mémoire devra aborder sont la vision souhaitée concernant le mode de gouvernance du développement économique régional (proposer un modèle), l’identification d’une force et d’une faiblesse de la gouvernance actuelle et l’identification de trois projets structurants à prioriser afin d’amorcer la relance économique de la région (infrastructures, projets routiers, environnement, etc.).

C’est à la suite de la transformation du modèle d’intervention du Ministère de l’Économie et de l’Innovation et d’Investissement Québec que M. Émond lance cet appel. Il souligne que cette réforme amène de nouveaux outils pour favoriser la croissance économique du Québec. Il précise que l’une des priorités du gouvernement est de revitaliser les régions et de les rendre plus prospères. Il est donc important, selon lui, d’innover et de moduler l’intervention d’Investissement Québec et celle de l’État, en tenant compte des spécificités de chaque région.

Le député croit donc qu’il est primordial de se doter localement d’une structure de gouvernance économique faisant consensus dans l’identification des projets porteurs, afin de pouvoir agir rapidement et efficacement lorsque les enveloppes budgétaires seront disponibles.

Les mémoires doivent être soumis avant le 14 août sous forme de document Word ou PDF, par courriel, à jean-bernard.emond.RICL@assnat.qc.ca.

Les pistes de réflexion abordées dans ceux-ci guideront les discussions lors d’une journée de consultation qui se tiendra le 24 août. Considérant le contexte de pandémie et de la distanciation physique, le nombre de participants à cette journée sera limité. Plus de détails concernant l’initiative se trouvent sur le site jeanbernardemond.com.

image