1 mai 2016
Gaétan Boisvert, l’entrepreneur « innovateur » de l’année
Par: Jean-Philippe Morin

Dans une année plus difficile au niveau économique, les entrepreneurs devaient « sortir du cadre » pour se démarquer. Le thème de l’innovation était donc tout désigné pour ce 31e Gala du mérite économique, présenté samedi soir au Cégep de Sorel-Tracy, dans lequel Gaétan Boisvert, de Boisvert Marine, a été récompensé comme Grand Bâtisseur.

Publicité
Activer le son

En affaires depuis 1992, Gaétan Boisvert se spécialise en vente de bateaux et de véhicules récréatifs avec ses entreprises Boisvert Marine et Équipements de plaisance G. Boisvert. En 2015, il a même fait l’acquisition de deux autres compagnies, VR Yamaska et Gaboury Marine, pour accroître son offre.

« J’ai encore plein de projets, je ne lâcherai jamais. Je suis un bâtisseur », a-t-il scandé devant les quelque 400 personnes qui ont assisté au gala, en remerciant du même coup ses proches.

Quant au prix coup de cœur, décidé par un vote populaire des personnes dans la salle, il a été décerné à Kevin Handfield, de l’entreprise Lucien-Handfield, spécialisée dans les couvre-planchers.

Du côté de l’intervenant économique de l’année, le prix a été remis au comité de développement touristique et culturel de Saint-Aimé-Massueville. Ce comité a entre autres organisé trois activités majeures qui ont attiré leur lot de touristes : la Fête des récoltes, le Tour cycliste panoramique de la Yamaska et la route des épouvantails. Le coordonnateur Louis Fillion a reçu le prix.

Des discours inspirants

Les coprésidentes d’honneur du gala, Éloïse et Sophie Paquin, de Comptoir Richelieu – Botanix, ont livré un message rempli d’espoir aux convives dans la salle. Les deux sœurs ont pris la relève de leur père, Jean. Elles sont la troisième génération à cette entreprise « fleurissante » de la région.

« Le thème de cette année est l’innovation. C’est tout à fait approprié puisque si les deux premières générations n’avaient pas innové, on ne serait pas là », a lancé une des deux sœurs, sous les applaudissements.

Le Prix de l’excellence, décerné à Lussier Dale Parizeau, a été reçu par Caroline et Luc-André Lussier, la quatrième génération de l’entreprise. Ce dernier a également livré un plaidoyer fort envers la région de Sorel-Tracy.

« Je suis fier que le siège social de Lussier soit resté à Sorel-Tracy malgré une acquisition majeure! », a-t-il mentionné lors de son discours. Une centaine d’employés sur les quelque 500 à travers le Québec travaillent à Sorel-Tracy.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui présentait un prix, a aussi lancé un message à la population et aux entrepreneurs dans la salle.

« Ce n’est pas vrai de dire que Sainte-Julie, Brossard ou Boucherville, c’est un meilleur milieu de vie. Ce n’est pas vrai », a-t-il dit, en dévoilant qu’une rencontre aura lieu le 3 mai entre différents intervenants économiques de la région et General Electric (GE) pour convaincre l’entreprise de garder des emplois dans la région. Rappelons que GE a annoncé le transfert de 350 de ses employés de Sorel-Tracy vers la Rive-Sud la semaine dernière.

Des retraites bien méritées

Marcel Robert, directeur général de la Chambre de commerce de Sorel-Tracy, et Jean-Pierre Letarte, président du comité organisateur du Gala du mérite économique, en étaient à leur dernier gala.

M. Robert partira pendant un an faire le tour de l’Amérique en VR. Le comité du gala lui a rendu hommage. Dans un discours en début de gala, l’ex-maire de Sorel-Tracy a été critique. Il a tenu à lancer un message devant, entre autres, la perte récente d’emplois de qualité dans la région. « La région doit bouger! »

Jean-Pierre Letarte a aussi été honoré par les membres du comité organisateur. Après 24 ans de bénévolat au sein de ce comité, il a décidé de tourner la page. Dans son discours, il a vanté, avec émotion, les raisons d’aimer Sorel-Tracy, comme la proximité des services.

Les gagnants
Choisir de se surpasser (voté par les membres de la Chambre de commerce) Restaurant Le Fougasse
Microentreprise et travailleur autonome Eklat Vitrail
Jeune entrepreneur 18-35 ans Clinique chiropratique Véronique Bardier
Relève et transfert entrepreneurial Boutique d’animaux Cartier
Tourisme, Loisirs et Culture – volet événement Festival western de Saint-Robert
Entreprise de services – 10 employés et moins Sibyl Groupe Conseil
Entreprise de services – 11 employés et plus Climatisation chauffage Sorel-Tracy
Commerce de détail et restauration Rôtisserie Saint-Hubert de Sorel-Tracy
Innovation et développement durable Laiterie Chalifoux
Prix de l’excellence Lussier Dale Parizeau
Intervenant économique Comité de développement touristique et culturel de Saint-Aimé-Massueville
Grand Bâtisseur Gaétan Boisvert
Prix coup de cœur Lucien-Handfield
image