6 octobre 2015
Francis Barriault ou l’ambition d’un champion
Par: Louise Grégoire-Racicot
Francis Barriault au fil d’arrivée du critérium de Boston. | TC Média - Gracieuseté

Francis Barriault au fil d’arrivée du critérium de Boston. | TC Média - Gracieuseté

Le Contrecoeurois Francis Barriault a raflé la première place chez les moins de 18 ans, lors du critérium cycliste de Boston, le 19 septembre dernier.

Publicité
Activer le son

« Je compétitionnais contre le champion de l’an dernier, le favori des commentateurs. J’ai fait tout mon possible et je l’ai battu! »

Ce critérium est très rapide, dit-il. Les cyclistes roulent en moyenne à 46,5 km/h. Une course courte de 50 minutes, mais intense.

Il y a connu une victoire comme il les aime lui qui se passionne pour ce sport à cause des compétitions qu’il permet.

Il y consacre d’ailleurs des dizaines d’heures par semaine à s’entraîner et parfaire sa technique, sa stratégie.

Sur l’équipe canadienne de vélo sur route

Cette course à Boston mettait fin à une très satisfaisante saison de compétitions qui lui ont permis de notamment décrocher une troisième place à la compétition de Battenkill.

Mais un des grands moments de l’année a été, malgré son jeune âge, d’avoir été sélectionné sur l’équipe canadienne de vélo.

Il a participé à ce titre à des compétitions en Belgique.

« Je suis d’autant content que je ne pensais pas arriver sur l’équipe nationale cette année. Je suis le seul Canadien de 17 ans à avoir été retenu! »

Afin de poursuivre sur sa lancée et de pouvoir participer l’an prochain aux championnats du monde, il s’entraînera sans relâche cet hiver, passant notamment quelques mois en Californie.

« Les cyclistes sont tellement forts dans ces championnats là-bas que sur les 200 participants, 100 peuvent gagner. »

Il compte aussi s’améliorer pour devenir un cycliste plus complet dans les prochains mois.

« Je suis un grimpeur et un sprinter. Il me reste à m’améliorer sur le plat, ce que je travaillerai cet hiver. ».

Il a la chance, dit-il, de faire partie de l’équipe d’André Cycle/Kaycan/RDS qui supporte fort bien ses membres, note-t-il

Il pratique le vélo de compétition depuis quatre ans et aspire à devenir membre de l’élite sénior (plus de 18 ans) canadienne.

Il a réussi à concilier sport et études, lui qui fréquente le cégep Champlain. « Ce n’est pas toujours simple, mais le collège permet des arrangements qui me facilitent les choses. »

image