30 juillet 2015
Festival de la gibelotte: Sylvio Bouchard est président par intérim
Par: Jean-Philippe Morin
Sylvio Bouchard a participé à la dernière édition du match de hockey des célébrités au Festival de la gibelotte le 11 juillet dernier. | TC Média – Pascal Cournoyer

Sylvio Bouchard a participé à la dernière édition du match de hockey des célébrités au Festival de la gibelotte le 11 juillet dernier. | TC Média – Pascal Cournoyer

Un chat a neuf vies, dit l’adage. C’est aussi le cas de Sylvio Bouchard, qui a occupé la présidence du Festival de la gibelotte pendant 14 ans. Il effectue un retour à la barre du plus gros événement de la région de façon intérimaire le temps qu’un nouveau président soit trouvé pour la 39e édition.

Même s’il siège sur le conseil d’administration depuis 2011 à titre d’administrateur, M. Bouchard connaît bien le rôle de président. Depuis que son bon ami Denis Gagné lui a annoncé qu’il ne se représenterait pas à titre de président, il a décidé de prendre la relève par intérim. Il s’agit d’une troisième présidence par intérim pour M. Bouchard.

« Je crois au festival et pas question de le laisser tomber. Ça se peut que ce soit moi le président pour le 39e, mais nous sommes à la recherche d’un président. Peut-être que des personnes à l’interne sont intéressées, mais je veux passer le flambeau et accompagner le nouveau président dans ses tâches », explique-t-il.

M. Bouchard a également rencontré le directeur des communications, Laurent Cournoyer et le directeur de la programmation, Martin Pelland, pour qui leur contrat venait à échéance cette année.

« On va recevoir leur post-mortem vers la fin-août. D’ici là, des décisions seront prises. On est conscient que la santé financière du festival n’est pas la meilleure, mais il y a une volonté des gens en place et de la Ville de Sorel-Tracy pour que ça fonctionne. C’est sûr qu’il va y avoir une 39e édition! », assure-t-il.

Le secrétaire Jacques Tremblay a aussi quitté le conseil d’administration. C’est un administrateur, René Cournoyer, qui a pris la relève.

image