18 septembre 2018
Exposition du photographe Gary Carpentier sur la beauté des femmes au centre-ville
Par: Deux Rives

La ballerine Nadège Grégoire (Photo : Gary Carpentier)

Gary Carpentier présente une nouvelle exposition au centre-ville de Sorel-Tracy dans laquelle il mélange le réel et l’irréel. Le photographe s’attarde à la beauté des femmes photographiées dans un environnement urbain dans l’exposition Fille et route, présentée du 18 septembre à la fin du mois de décembre au Café St-Thomas.

« La ville m’inspire beaucoup. Je souhaitais que les modèles soient naturels. Je voulais garder un pas dans le réel, mais aussi aller plus loin que ça. Le thème sert de toile de fond. Je joue beaucoup avec les formes. Je voulais qu’il y ait du mouvement et que les gens puissent s’attarder aux modèles présents dans les photos. Je désirais aussi leur donner une touche sombre et mélancolique, mais avec de la simplicité, un petit brin de mystère et un côté artistique », mentionne le photographe Gary Carpentier.

L’exposition, visible sur les murs intérieurs du commerce, compte une dizaine de photos mettant en vedette plusieurs femmes de tous âges provenant de la région. Les photographies ont été prises un peu partout dans les rues du centre-ville de Sorel-Tracy.

Les gens pourront voir des femmes parfois dans un contexte réel, comme une mère dans un moment de complicité avec sa fille, ou une ballerine en mouvement, Il y aura aussi des photographies prises dans un contexte plus abstrait et artistique, comme une femme avec les cheveux intégrés dans un moteur de voiture.

Les modèles de l’exposition sont Marie-Soleil Hébert, Charlie-Anne Parée, Gabrielle Dumont-Fontaine, Évelyne Savard, Masha Lussier-Cournoyer, Julie Lambert, Amy Simard, Nadège Grégoire et Nancy Fournier. Les collaborateurs sont le Café St-Thomas (lieu de l’exposition), Yvon Nadeau (facilitateur au développement culturel), Denis Péloquin (Boulevard Fleuriste), Paul Carpentier (responsable du suivi aux opérations), Raymond Gendron (conseiller artistique), Jocelyn Mondou (conseiller municipal), Boutique Connivence, Marie-Claude Chalifoux (supervision animale) et la boutique Maximum 80.

(Source: Julie Lambert)

image