22 août 2018
Elle reçoit une peine de prison pour avoir fraudé un organisme communautaire
Par: Sarah-Eve Charland

Maryse Lévesque a plaidé coupable d'avoir fraudé un organisme communautaire de Sorel-Tracy. (Photo : Archives)

Maryse Lévesque purgera une peine de prison de 90 jours, durant les fins de semaine, pour avoir fraudé l’Association de fibromyalgie du Bas-Richelieu et d’avoir produit de faux documents. Elle devra aussi rembourser les 13 238$ qu’elle a escroqués.

Publicité
Activer le son

Résidant aujourd’hui à Drummondville, la Soreloise d’origine aura quatre ans pour rembourser la somme auprès de l’organisme. Si cela n’est pas fait, elle devra purger une peine de six mois de prison. Elle subira également une probation de 24 mois.

Elle a reçu sa sentence le 20 août au palais de justice de Drummondville. Elle avait plaidé coupable en octobre 2017.

La présidente de l’Association de fibromyalgie du Bas-Richelieu, Martine Fournier, s’est montrée satisfaite de la décision rendue par le tribunal. « La sentence est équitable. Pouvoir revoir l’argent sur une période de quatre ans, c’est bien surtout pour une petite association comme la nôtre », a-t-elle commenté.

Rappelons que Maryse Lévesque a été arrêtée à Drummondville le 9 février 2017. Elle avait comparu le lendemain, au palais de justice de Sorel-Tracy, pour faire face à deux chefs d’accusation de fraude de plus de 5 000$ et de production de faux documents. Elle avait à ce moment plaidé non coupable.

La présidente de l’Association de fibromyalgie du Bas-Richelieu, Martine Fournier, avait sonné l’alarme en mai 2016 en portant plainte auprès de la Sûreté du Québec. L’accusée a travaillé pour l’organisme de septembre 2015 à avril 2016.

image