16 juillet 2019
Hausse de participation à la course du Gib Fest
Édition réussie malgré un incident en fin de parcours
Par: Katy Desrosiers
Plus de 900 coureurs ont participé aux courses du Gib Fest, soit 300 de plus que l'année dernière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Plus de 900 coureurs ont participé aux courses du Gib Fest, soit 300 de plus que l'année dernière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La course du Gib Fest a réuni 924 participants, le mercredi 10 juillet, selon le site web Chrono900, responsable de comptabiliser les temps des coureurs.

« On a même été un peu victime de notre succès, puisqu’on a dû retarder les départs comme il y avait beaucoup de monde aux inscriptions avant la course de 1 km », a souligné le responsable de la course, Mathieu Gagné.

La course des jeunes avec son parcours de 1,2 km a rassemblé 289 enfants de moins de 11 ans. Du côté des garçons, Evan Duperron Robitaille, âgé de 10 ans, a fait le meilleur temps à 4 minutes 15 secondes. Alors que, pour les filles, c’est Zoey Owens qui a couru le plus rapidement avec un temps de 4 minutes 19 secondes.

Pour le parcours de 5 km, 635 coureurs ont complété la course. En première position, Yann Bernaquez, âgé de 37 ans, a effectué le parcours en 17 minutes 19 secondes. Chez les femmes, Catherine Paul, 25 ans, a fait le meilleur temps avec 18 minutes 17 secondes.

Le comité organisateur a décidé de conserver presque le même parcours que l’an passé, fort apprécié des sportifs.

Fin de course bouleversante pour un coureur

Pour un des participants, la fin de la course a pris une tournure plus dramatique alors qu’il a subi un arrêt cardiaque après avoir franchi la ligne d’arrivée. Heureusement, l’homme de 29 ans s’en est sorti grâce aux premiers soins que lui ont prodigués deux secouristes sur place.

« S’il n’avait pas reçu les soins aussi rapidement, il y serait resté », a confié la conjointe du coureur, qui a préféré ne pas être identifiée, au lendemain de la course.

« Une chance que nous avions des services médicaux sur place, deux personnes étaient à la ligne d’arrivée et un secouriste suivait les coureurs pendant le trajet », a précisé M. Gagné du comité organisateur du Gib Fest.

C’est les paramédicaux Catherine Millette et Raphaël Lemoine de l’entreprise Surveillance médicale, spécialisée dans l’assistance médicale événementielle, qui sont intervenus auprès du coureur.

Toutefois, la famille du jeune homme croit qu’il aurait valu la peine d’avoir une ambulance directement sur le site de la course.

« Ce que les médecins croient, c’est que ça aurait pu lui arriver n’importe quand. Ils soupçonnent qu’il a une condition au coeur que nous ignorions jusque-là. Nous sommes chanceux que ce soit arrivé comme cela, et pas à l’épicerie », a expliqué la conjointe du coureur.

image