8 août 2016
Du rock à plein gaz avec Caravane
Par: Deux Rives

Après avoir raflé plusieurs honneurs, le groupe Caravane promet tout un spectacle le 13 août au Pub O’Callaghan alors qu’il fera un arrêt au Festival FAST.

Alors qu’ils ont roulé leur bosse en tant que groupe anglophone The Hunters, les membres du groupe Dominic Pelletier, Danahé Côté, Raphaël Potvin et William Duguay-Drouin reviendront jouer au Pub O’Callaghan, cette fois-ci sous le nom de Caravane comme tête d’affiche du FAST, ce qui enthousiasme le bassiste Raphaël Potvin.

« Ça fait longtemps qu’on a donné un spectacle à Sorel. On a toujours joué dans des bars. En jouant dans un festival, en plus à l’extérieur, c’est une possibilité d’aller joindre un nouveau public qui ne côtoie pas nécessairement les bars. »

La formation a sorti un premier album francophone, Chien noir, en 2014. Cet album a permis au groupe d’être nommé au gala l’ADISQ dans la catégorie « Album rock de l’année » et aux Sirius XM Indies Music Awards pour « Emerging Artist Of The Year (French) » en 2015. Ses pièces Minuit, Maxyme et Harmony Rocket ont également joué dans les radios au cours de la dernière année.

« C’est quand même inattendu. À la base, ce n’était pas notre but d’en faire un projet principal. On mettait beaucoup plus de temps sur notre autre groupe The Hunters. Dès qu’on a sorti Caravane, on a senti un véritable engouement au niveau des radios et des médias, des trucs qu’on n’avait jamais eus avec notre band anglophone », raconte-t-il.

Le groupe The Hunters a fêté ses 10 ans en 2016. Après plusieurs années à présenter des pièces anglophones, les membres du groupe ont manifesté le besoin de s’exprimer dans leur langue maternelle.

« On était tanné de faire la même affaire. C’est différent d’écrire en français. C’est plus direct. C’est plus naturel. […] Il y a une certaine honnêteté dans le français. Alors qu’en anglais, on peut se cacher, surtout en tant que francophone. Ce qui est difficile, c’est aussi d’avoir un propos qui reste mélodieux sans que ça devienne quétaine. Il faut donc plus les travailler. »

Entre deux albums

« On va présenter beaucoup de pièces de l’album Chien noir durant notre spectacle à Sorel-Tracy. On va aussi jouer quelques tounes de notre nouvel album qui sortira cet automne. »

« Ça va être un show de Caravane bien classique avec du rock. Ça va sûrement être le party », ajoute M. Potvin.

Même s’il n’a pas dévoilé le nom de l’album, M. Potvin assure que les spectateurs du FAST en auront un léger aperçu.

« C’est la continuité logique du premier. On a aussi travaillé à ce que ça ne soit pas une répétition. C’est poussé un peu plus loin. Il est plus personnel au niveau des textes. On a essayé d’aborder des sujets plus introspectifs », affirme-t-il.

image