1 décembre 2020
Adopté à l’unanimité le 25 novembre
Diminution des quotes-parts au budget 2021 de la MRC de Pierre-De Saurel
Par: Alexandre Brouillard

Voté à l’unanimité, le budget 2021 de la MRC de Pierre-De Saurel diminue les quotes-parts des municipalités. Photo capture d’écran

Le 25 novembre dernier, les conseillers régionaux de la MRC de Pierre-De Saurel ont adopté à l’unanimité le budget 2021 qui respecte le contexte particulier lié à la pandémie et suit la tendance amorcée de diminuer les quotes-parts des municipalités.

Publicité
Activer le son

La direction entreprise récemment de diminuer les quotes-parts des municipalités respecte la volonté du conseil de réduire la contribution des citoyens au budget de la MRC. C’est donc dire que la part du budget assumé par les citoyens diminue pour atteindre moins que la moitié du budget total, soit 44 %.

La réduction de 1,4 % des quotes-parts par rapport à l’an dernier s’explique, en partie, par la diminution des contributions à Taxibus et du nouveau contrat d’évaluation foncière.

Malgré cette diminution marquée de la participation citoyenne, Gilles Salvas, le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, indique que « les projets sont tout de même au rendez-vous pour assurer le développement et le rayonnement de notre région ».

Une augmentation du budget

« Je veux sensibiliser tout le monde que ça fait plusieurs années qu’on est dans un budget un peu serré et que les dépenses incontrôlables de la MRC continuent d’augmenter, mais je pense que les maires se sont entendus sur un budget qui satisfait tout le monde », a mentionné Gilles Salvas, dès les premières minutes de la séance webdiffusée.

Au total, le budget 2021 de la MRC représente 14 912 825 $, soit une hausse de 4 % du budget précédent. La principale hausse s’explique par l’augmentation des subventions gouvernementales qui passent de 3,5 M$ à 4 M$, soit une hausse de 3,7 % qui permettra d’investir des sommes supplémentaires dans le développement régional et de poursuivre la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Le budget 2021 sera financé à 27 % par des subventions gouvernementales, à 7 % par les redevances du parc éolien Pierre-De Saurel, à 4 % par le surplus accumulé et à 2 % par des revenus divers.

L’implantation de la nouvelle structure de développement économique, la restructuration du transport collectif régional et interurbain, la réalisation de l’étude sur la mobilité et la fluidité du transport, l’élaboration de la politique de développement sociale ainsi que la mise en œuvre d’une stratégie d’attraction de la région et de la main-d’œuvre figurent parmi les principaux dossiers à l’agenda de la MRC pour l’année à venir.

Il y aura également la poursuite des améliorations à la piste cyclable régionale. Il s’agit d’un réaménagement de deux ponceaux de la piste cyclable dans le secteur de Yamaska suivant l’entente avec le ministère des Transports du Québec.

Faits saillants

Concernant le futur terrain synthétique de la Ville de Sorel-Tracy, les conseillers régionaux ont accepté de contribuer aux frais d’entretien.

De plus, un nouveau contrat de cinq ans devra être signé d’ici octobre prochain concernant les matières résiduelles et l’Écocentre.

Enfin, la ville-centre n’a pas réintégré le financement de la politique culturelle de la MRC. Sorel-Tracy s’était retiré de ce financement en 2019 après que le maire, Serge Péloquin, et le conseil de ville soutenaient que certaines dépenses étaient des doublons. Malgré cela, les conseillers régionaux ont accordé des bourses de 1500 $ à cinq artistes dans le cadre du projet Patrie innovante, dans l’optique de favoriser l’émergence de projets artistiques et culturels en cette période d’incertitude.

image