2 juin 2017
Déversements de cargaison dans des stationnements: un suspect arrêté à Sorel-Tracy
Par: Deux Rives
Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

Le camion recherché était de marque «INTER» blanc, modèle 9400 / 9200 avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo sur le côté conducteur. Les coûts de nettoyage reliés à chacun des déversements varient entre 4000 $ et 18 000 $. | Gracieuseté

La Section services partagés enquêtes de la Division Ouest du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) ont procédé à l’arrestation de cinq suspects en lien avec les événements de déversements de cargaison dans des stationnements.

À la suite de démarches d’enquête et de l’aide du public, un premier suspect a été arrêté le 9 mai 2017. Les quatre autres suspects l’ont été le 25 mai. Ces personnes, soit quatre hommes et une femme, ont été appréhendées à Rivière-Beaudette, Longueuil et Sorel-Tracy. Le camion a, pour sa part, été localisé en Ontario.

Les suspects devraient comparaître à la Cour du Québec le 28 juin prochain et feront chacun face à 41 chefs d’accusations de complot et méfait de plus de 5000 $.

Entre le 14 décembre 2016 et le 20 février 2017, un camion de transport a déposé le contenu de sa cargaison (débris et déchets de construction) sur divers stationnements d’entreprises situées près des autoroutes 40 et 13. Au total, 21 événements ont été répertoriés sur le territoire de la Division Ouest du SPVM. Durant cette même période, 10 événements similaires ont eu lieu à Brossard, Boucherville et dans le Vieux-Longueuil.

Si d’autres commerçants croient avoir été victimes de ces suspects, le SPVM et le SPAL les invitent à se rendre au poste de police de leur quartier ou à communiquer avec le 9-1-1 afin de déposer une plainte officielle.

TC MEDIA

image