22 juin 2021
Deux visites guidées de la Société historique offertes jusqu’à la fin août
Par: Alexandre Brouillard

Les visiteurs pourront visiter le Vieux-Sorel grâce aux visites historiques organisées par la SHPS, dès le 23 juin. Photothèque | Les 2 Rives ©

La Société historique Pierre-De Saurel (SHPS) offrira des visites guidées du Vieux-Sorel et de la Maison des gouverneurs de la fin du mois de juin à la fin du mois d’août.

Publicité
Activer le son

« Les visites seront offertes sur le même format que nous mettons de l’avant depuis 15 ans, mentionne Geoffrey Shayne Packwood, directeur général de la SHPS. Les visiteurs pourront voyager dans le temps en traversant plus de 375 ans d’histoire, de l’établissement des premiers colons à nos jours. »

D’une durée de 90 minutes, les visites du Vieux-Sorel commenceront le 23 juin, du mercredi au samedi et trois fois par jour, soit à 10 h, 13 h et 15 h.

Lors de ces visites, il sera possible d’en connaître davantage sur le fort Richelieu, le vieux palais de justice, le marché public, le bourg William-Henry, l’hôtel Balmoral, l’industrialisation et plus encore. Sans oublier que les visiteurs pourront visiter le quartier des Loyalistes et acquérir des connaissances sur Wolfred Nelson et ses Patriotes.

Des visites de la Maison des gouverneurs seront également offertes les dimanches, dès le 27 juin. « C’est une nouveauté que nous avons mise sur pied avec la Ville de Sorel-Tracy et avec l’Office du tourisme. Elle permet de visiter l’intérieur et l’extérieur du bâtiment avec notre guide », spécifie M. Packwood.

« Pour cet été, nous nous limitons à ces deux visites guidées. Avec la pandémie qui nous a secoués, nous sommes encore à l’étape de retomber sur nos pieds », admet le directeur général de la SHPS.

Ce sera la même guide que l’année dernière, Lucie-Maude Pelletier, qui offrira les visites. « C’est une passionnée d’histoire, qui aime partager ses connaissances sur le patrimoine de notre région », affirme le directeur général de la SHPS.

Bien que l’année dernière a été plutôt calme du côté des visites historiques, M. Packwood s’attend à ce que les visiteurs soient au rendez-vous cette année.

« Si on se fie aux années subséquentes et si les mesures sanitaires le permettent, on peut s’attendre à avoir des touristes québécois, mais également des gens des autres provinces canadiennes. On ne s’attend pas à une effervescence hors du commun, mais c’est un service que nous tenons à offrir, année après année, pour mettre en valeur le patrimoine de la région », conclut-il.

image