16 novembre 2020
Deux cas de COVID-19 parmi les employés de la traverse Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola
Par: Jean-Philippe Morin

Un seul traversier est en fonction depuis samedi en raison de deux cas de COVID-19 répertoriés chez des employés. Photothèque | Les 2 Rives ©

Le service est temporairement réduit à la traverse Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola en raison de la découverte de deux cas de COVID-19 parmi les employés. La Société des traversiers du Québec (STQ) en a informé les usagers, le samedi 14 novembre.

Publicité
Activer le son

Tous les employés ayant été en contact étroit avec les deux cas confirmés ont été placés en isolement ou le seront rapidement, à mesure que l’enquête de la STQ visant à retracer les contacts se poursuit. Ils devront subir un test négatif avant de revenir au travail. En date du samedi 14 novembre, une dizaine d’employés ont ainsi été placés en isolement préventif, dont plusieurs membres d’équipage certifiés.

En raison de ces retraits, le service est offert à un seul navire jusqu’à indication contraire. Des départs auront lieu toutes les 60 minutes de chaque rive, à l’heure pile de Saint-Ignace-de-Loyola et à la demie de l’heure de Sorel-Tracy.

Les deux employés touchés occupent des postes qui ne nécessitent généralement pas de contact étroit à moins de deux mètres avec la clientèle. La Santé publique a été avisée rapidement de la situation. Pour le moment, aucune recommandation particulière n’est formulée aux clients ayant fréquenté la traverse au cours des derniers jours. Toute consigne particulière sera transmise rapidement à la clientèle par la STQ.

Les nombreuses mesures de prévention déjà en place dans toutes les traverses de la STQ seront renforcées à la traverse de Sorel-Tracy pour une durée indéterminée, et ce, afin de réduire au minimum les risques de propagation du virus. Les employés ayant des contacts à moins de deux mètres avec la clientèle devront notamment porter une protection oculaire en plus du masque de procédure.

Les navires et autres infrastructures de la traverse continueront à être nettoyés et désinfectés en continu, comme c’est le cas depuis le début de la pandémie.

image