20 février 2019
Desjardins maintient ses guichets à Saint-Antoine-sur-Richelieu
Par: Sarah-Eve Charland

La mairesse de Saint-Antoine-sur-Richelieu, Chantal Denis, avait lancé un cri du cœur en novembre pour ne pas perdre son guichet. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Même si le nombre de guichets automatiques diminuera en mars sur l’ensemble du territoire de la Caisse Desjardins de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, tous les points de service où on en retrouvait maintiendront un appareil, y compris à Saint-Antoine-sur-Richelieu.

Le nombre passera de 17 à 14 guichets. La Caisse évaluait la pertinence de renouveler les appareils sur son territoire puisqu’ils devenaient désuets. « Mais partout où il y a des guichets, il va y en avoir. On ne coupe pas d’endroit. On peut passer de deux à un ou de trois à deux à certains endroits. […] Avec toutes les technologies qui sont en place, les guichets sont de moins en moins utilisés. Néanmoins, ils sont encore utilisés », affirme le directeur général de la Caisse, Michel Caron.

Bon an mal an, la diminution de l’utilisation des guichets automatiques varie entre 5 % et 7 %. La Caisse a tout de même décidé de maintenir des guichets dans toutes les municipalités où on en retrouve même si l’achalandage ne le justifiait pas, ajoute-t-il.

« Ce sera la dernière version de guichet. Ils ont une vie utile d’une quinzaine d’années. On ne les remplacera pas parce que les besoins ne seront plus là. […] Ce n’est pas une question financière. Opérer un guichet, ça coûte plus ou moins 50 000 $. Quand les membres ne les utilisent plus, les besoins ne sont pas là. Est-ce qu’on peut récupérer cet investissement et accentuer le développement technologique? On doit s’adapter à ça », poursuit M. Caron.

Selon ce dernier, les jeunes générations utilisent de moins en moins les guichets grâce à toutes les facilités de paiement comme la carte de débit, les cartes de crédit qui donnent des points, les retraits dans les commerces, le dépôt de chèque par application et le commerce en ligne.

« Il y a un virage qui s’accélère d’année en année. On répond à ce que demandent les utilisateurs pour rendre leur vie plus facile. »

Le renouvellement des guichets se déroulera du 21 mars au 10 avril. Les nouveaux guichets seront tactiles. Leur interface ressemblera à celle qu’on retrouve sur le site web et l’application Accès D. Des employés aideront les utilisateurs à comprendre les nouvelles fonctionnalités en dehors des heures d’ouverture.

Saint-Antoine pousse un soupir de soulagement

La municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu avait lancé un cri du cœur en novembre. La mairesse Chantal Denis craignait que l’absence de guichet accentue la dévitalisation de sa municipalité. En apprenant la nouvelle, elle pousse un soupir de soulagement.

« C’est merveilleux. On a tellement peu de choses. Ce qu’on a, on y tient. Je suis très contente. Souvent, il y a des expositions et des événements où les gens ont besoin d’argent. Même s’il n’y a pas beaucoup de commerces, sans guichet, ils consommeraient encore moins ici », mentionne-t-elle.

Ce point de service regroupe 1549 membres de Saint-Antoine-sur-Richelieu. De ce nombre, 69 utilisent le service au comptoir et 502 utilisent le guichet automatique. Les membres de Saint-Antoine-sur-Richelieu utilisent leur carte de crédit ou de débit dans seulement 1 % des cas sur le territoire de Saint-Antoine-sur-Richelieu.

image