8 décembre 2015
Des sacrifices qui rapportent pour un gymnaste de la région
Par: Jean-Philippe Morin
Jacob Lagimonière a dû faire de nombreux sacrifices pour en arriver où il est présentement. | Gracieuseté

Jacob Lagimonière a dû faire de nombreux sacrifices pour en arriver où il est présentement. | Gracieuseté

La gymnastique fait partie du quotidien du Sorelois Jacob Lagimonière, âgé de 15 ans. Plusieurs sacrifices ont dû être faits par le jeune homme, mais les efforts en ont valu la peine cette année alors qu’il a été couronné champion des Championnats de l’Est du Canada, à Moncton.

Élève en sports-études à Sainte-Julie en quatrième secondaire, Jacob est un passionné de son sport. Il le pratique depuis l’âge de trois ans. Sa mère l’a inscrit puisqu’il passait son temps à marcher sur ses mains et réaliser mille et une acrobaties. Son quotidien? Pratiquer de 20 à 25 heures par semaine dans le but d’aller aussi loin que possible.

Plus jeune, ses parents ont même conclu une entente avec l’école primaire et Jacob a manqué certaines classes, considérant son bon rendement scolaire, pour se joindre aux athlètes du secondaire en sport-études gymnastique. Les podiums et médailles se sont ainsi succédés jusqu’à aujourd’hui.

« C’est carrément un mode de vie! J’adore la compétition, l’entraînement. Dans ce sport, il faut être acrobatique et discipliné. J’arrête deux mois sur 12 dans une année et j’ai peu de temps pour voir des amis avec le travail – il est entraîneur de gymnastique –, l’étude, l’entraînement et les compétitions », explique le jeune homme.

La gymnastique masculine comprend six appareils : le sol, les barres parallèles, la barre fixe, les anneaux, le cheval d’arçon et le saut.

De grands exploits

Ces sacrifices ont valu la peine, alors que le Sorelois, qui s’entraîne avec les Dynamix de Sainte-Julie, a remporté les Championnats de l’Est du Canada à Moncton au début de l’année. Il a aussi, les années précédentes, participé aux Championnats de l’Est du Canada à Terre-Neuve en 2013 et à Toronto en 2014, en plus de remporter le Championnat du Québec en 2015 et la Coupe Québec en 2015.

Son rêve est de participer aux Championnats canadiens cette année, à Edmonton. Un objectif réaliste, selon lui.

« Je dois atteindre un certain niveau pour y participer, le niveau 6, et je suis présentement à ce niveau. Il reste des compétitions d’ici-là et si tout va bien, je devrais y être », analyse-t-il.

Il a aussi été élu trois fois gymnaste de l’année de la Rive-Sud et meilleur esprit sportif de l’équipe du Québec en 2014. Sa ville d’adoption, Sainte-Julie, lui a rendu hommage en juin dernier en lui faisant signer le livre d’or de la ville.

Dans le futur, Jacob espère faire partie d’une concentration en sports-études au cégep. « Je vais faire de la gymnastique tant que je peux! », conclut-il.

image