10 juillet 2018
Implantation d'une piste cyclable sur le boulevard Gagné
Des résidents souhaitent pouvoir se stationner devant chez eux
Par: Sarah-Eve Charland

Le résident Francis Joyal a mis sur pied une pétition afin de dénoncer l'interdiction de se stationner sur le bord du boulevard Gagné. (Photo : Pascal Gagnon)

Les résidents du boulevard Gagné se sentent pénalisés depuis que la piste cyclable a été tracée devant leur résidence. Ils ne peuvent désormais plus se stationner sur le bord de la route. Même si la piste cyclable a été implantée il y a trois ans, les contraventions pleuvent depuis quelques semaines, selon les citoyens.

Deux membres de la famille de Francis Joyal ont reçu des contraventions au cours des dernières semaines. Selon le Code de la sécurité routière, il est interdit de se stationner dans une piste cyclable. Cette dernière longe le boulevard Gagné en direction de Saint-Ours.

Même s’il ne s’oppose pas à l’implantation d’une piste cyclable, il aurait souhaité que la Ville de Sorel-Tracy imagine une solution qui permette une meilleure cohabitation. C’est ce qui l’a motivé à mettre sur pied une pétition. Au moment de mettre sous presse, 23 résidents avaient signé.

« C’est une décision importante. Cela impacte une trentaine de résidences. Pourquoi ne pas avoir consulté les résidents avant de faire la piste cyclable? Pourquoi faire passer les cyclistes sur le boulevard Gagné? Ils ne se rendront tout de même pas à l’autoroute 30 », se questionne-t-il.

Il propose de tracer un corridor pour la piste cyclable à une distance du trottoir permettant aux automobilistes de se stationner comme c’est le cas sur le boulevard des Érables. À l’heure actuelle, les automobilistes doivent se stationner sur une rue adjacente ou de l’autre côté du boulevard.

« Il n’y a pas de rues adjacentes partout et c’est dangereux traverser les quatre voies. Ça n’a pas d’allure », dénonce M. Joyal.

Le citoyen Stéphane Gouin s’est présenté au conseil de ville du 4 juillet afin de manifester également son mécontentent. Ses deux filles ont reçu des contraventions. « Je compose avec le trafic parce qu’il était là lorsque j’ai acheté ma maison. Ce n’est pas le cas pour la piste cyclable. Elle est apparue comme ça. Je n’ai rien contre les vélos. J’en ai même un », déplore-t-il.

Pas de solution, selon la Ville

La Ville de Sorel-Tracy a effectué des démarches auprès du ministère des Transports afin de tracer une piste cyclable comme celle sur le boulevard des Érables puisque le boulevard Gagné est sous juridiction provinciale.

« On nous dit qu’il n’y a pas suffisamment d’espace étant donné qu’il s’agit d’une voie double à 50 km/h. On demande aux gens de respecter le règlement. La plupart des maisons possèdent des entrées doubles ou triples », constate le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Les pistes cyclables ont été tracées il y a trois ans afin d’obtenir la certification vélosympathique. Pour ce faire, la Ville se devait d’implanter des pistes cyclables à sens unique. L’entrée de la piste cyclable dans la Ville se fait par le boulevard Gagné et la sortie par le chemin des Patriotes. Il n’est pas possible de tracer les pistes pour les deux sens sur le chemin des Patriotes, comme le suggèrent des citoyens.

« On suit les règles de vélosympathique qui sont régies par Vélo Québec. Il faudra cohabiter avec les cyclistes si nous voulons garder notre piste cyclable. […] On va expliquer aux citoyens le processus pour contester les contraventions », conclut le maire.

Le ministère des Transports du Québec souligne qu’étant donné qu’il n’avait pas reçu de demande officielle de la Ville, il ne fera pas de commentaire.

image