27 décembre 2018
Ils étaient isolés à cause de la hausse du niveau de la rivière Yamaska
Des résidents de Yamaska ont été évacués par hélicoptère pour pouvoir célébrer Noël avec leur famille
Par: Katy Desrosiers

Une partie de la route a été inondée sur l'Île-du-Domaine à Yamaska. Photo gracieuseté

Une famille habitant le secteur de la Pointe-du-Nord-Est a été transportée par hélicoptère hors du secteur inondé afin qu’elle puisse fêter Noël avec des proches le soir du 24 décembre. Selon la mairesse de Yamaska, Diane De Tonnancourt, 21 personnes ont été isolées pendant au moins 72 heures.

Publicité
Activer le son

En ce moment, du côté de la Pointe-du-Nord-Est, même si la route est dégagée, elle reste cahoteuse et difficilement praticable. La mairesse affirme qu’il serait complexe pour les services d’urgence d’intervenir dans ce secteur si nécessaire, en raison de la route abîmée.

Un embâcle s’est formé sur la rivière, à la hauteur de l’Île-St-Jean. Il est plus près de la municipalité que celui qui s’était formé le 13 janvier 2018 et qui était long de 6 km.

Diane De Tonnancourt explique que les îles sur la rivière agissent aussi comme un obstacle naturel. Pour l’instant, les températures sont trop froides pour que la Sécurité civile et la Garde côtière fassent appel à l’aéroglisseur pour se défaire de l’embâcle.

La mairesse craint que la situation se détériore dans les prochains jours. « Dans les prochains jours, il y aura de la pluie avec des rafales de vent. On est aussi tributaire de ce qui vient en amont [sur la rivière Yamaska] de Saint-Hyacinthe. Les résidents du secteur de la Pointe-du-Nord-Est doivent prendre des mesures pour subvenir à leurs besoins pendant quelques jours », avertit-elle.

Pour que la Garde côtière et la Sûreté du Québec interviennent sur le terrain, il faut qu’il y ait un danger pour la sécurité des résidents, ce qui n’est pas le cas pour l’instant.

Des routes inondées juste avant Noël

Des pluies abondantes ont fait déborder la rivière Yamaska dans la nuit du 21 au 22 décembre, ce qui a inondé les deux ponts donnant accès aux rangs de l’Île-du-Domaine Est et Ouest et sur le chemin à partir du numéro civique 426, rang du Grand-Chenal. Le lendemain, 23 décembre, le niveau de l’eau a baissé, ce qui a rendu l’accès à l’île par le pont du Chemin de l’Île possible. Le déglaçage du pont a alors pu être effectué. Le pont sur le rang de l’Île-du-Domaine Est était toujours fermé.

À ce moment, la situation était plus problématique à la Pointe-du-Nord-Est puisqu’un embâcle s’était formé et le niveau de l’eau a progressé sur plusieurs jours. Le chemin dans le secteur était inondé et une demande avait été logée à la Garde Côtière pour l’intervention de l’aéroglisseur.

Le jour du réveillon, les travaux de déblaiement et de déglaçage du chemin menant à la Pointe-du-Nord-Est ont été suspendus puisque le niveau de l’eau était trop haut. Cependant, ceux-ci ont repris le jour de Noël et la route a pu être totalement dégagée.

En Montérégie, Yamaska est la seule municipalité avec cette problématique.

image