17 juillet 2017
Des ornithologues dressent un inventaire des oiseaux à l’île de Grâce
Par: Deux Rives
Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Des ornithologues bénévoles sur l’île de Grâce. | Photo: gracieuseté/SCIRBI

Un inventaire ornithologique bénévole a eu lieu à l’île de Grâce, le 10 juin dernier, dans l’archipel du lac Saint-Pierre, à Sainte-Anne-de-Sorel.

Des ornithologues se sont joints à la Société de conservation, d’interprétation et de recherche de Berthier et ses îles (SCIRBI) pour identifier les divers oiseaux présents dans ce milieu naturel.

Dix-huit passionnés d’ornithologie ont parcouru 6 km et y ont observé 51 espèces d’oiseaux. Cette île, faisant partie de la Réserve mondiale de la biosphère du lac Saint-Pierre, présente une richesse faunique remarquable.

Près de 900 oiseaux ont été observés par les participants lors de cette journée. Parmi ceux-ci, le goglu des prés, une espèce menacée, a été observé et entendu à maintes occasions.

La combinaison des aménagements pour la sauvagine et des techniques agricoles pratiquées à l’île de Grâce est propice à la nidification de nombreuses espèces aviaires. La protection d’une grande partie de l’île par CNC permet de maintenir des habitats fauniques de grande qualité.

TC MEDIA

image