25 juillet 2016
Des orages ont causé des pannes d’électricité d’une durée de 15 heures
Par: Louise Grégoire-Racicot
Des clients d’Hydro-Québec ont été privés d’électricité pendant de longues heures, dès le 23t juillet, en raison de forts orages. | Photo: TC Média - archives

Des clients d’Hydro-Québec ont été privés d’électricité pendant de longues heures, dès le 23t juillet, en raison de forts orages. | Photo: TC Média - archives

La météo a fait des siennes, le 23 juillet en après-midi, alors que de gros orages accompagnés de vents violents ont privé plus de 15 000 clients d’électricité en Montérégie, notamment dans les secteurs de Brossard, Chambly et Carignan. Il aura fallu jusqu’à 18 heures de plus pour que la plupart d’entre eux retrouvent le service

:C’est ce que confirmait, le 25 juillet, la porte-parole d’Hydro-Québec, Geneviève Lafortune rapportant qu’à cette heure encore, quelques abonnés n’avaient pas encore d’électricité. « Ce sont des cas isolés et particuliers », a-t-elle spécifié.

De fait, Hydro-Québec a commencé à enregistrer des pannes dès midi le 23 juillet et encore au plus fort de la tempête, vers 15h, alors que des cellules orageuses circulaient dans ce secteur, a-t-elle précisé.

« Certains dégâts ont nécessité le remplacement d’équipements ou même de poteaux. Mais dans la plupart des cas ce sont des branches brisées qui, chutant sur le réseau, ont entraîné la panne », a-t-elle décrit.

Les équipes affectées au rétablissement du service devaient d’abord repérer les endroits et les libérer des entraves qui affectaient le réseau et empêchaient la circulation de l’électricité. Elles ont privilégié d’abord les secteurs où sont desservies un plus grand nombre de personnes, a spécifié Mme Lafortune.

Des arbres brisés

Au début de l’après-midi le 23 juillet, une résidente de la rue La Jeunesse à Sainte-Madeleine, Diane Lalonde, rapportait qu’une mini-tornade avait pratiquement déraciné un arbre sur son terrain et fendu en deux, deux autres arbres chez ses voisins. Heureusement, ils n’ont pas causé de dommages matériels.

La rafale s’est produite alors qu’une pluie abondante, qui a duré une quinzaine de minutes, sévissait, a dit Mme Lalonde. « Reste à sortir les scies à chaîne pour nettoyer les terrains », a-t-elle conclu laconiquement.

Le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel a aussi connu de fortes averses. Aucun dommage n’a été rapporté.

image