18 janvier 2017
Des musiciens haut de gamme en concert à l’église Enfant-Jésus
Par: Louise Grégoire-Racicot
Les Violons du Roy accompagneront aussi les solistes Stéphane Tétreault et Jean-Michel Dubé. | Photo: gracieuseté - Michel Robitaille

Les Violons du Roy accompagneront aussi les solistes Stéphane Tétreault et Jean-Michel Dubé. | Photo: gracieuseté - Michel Robitaille

Le réputé orchestre québécois Les violons du Roy, qui réunit une quinzaine de musiciens voués à la musique de chambre, sera sur scène à l’église Enfant-Jésus de Sorel-Tracy, le samedi 18 février à 20h, pour souligner le 15e anniversaire de fondation du Festival-concours de musique classique de Sorel-Tracy.

Se joindront à eux le talentueux violoncelliste Stéphane Tétreault ainsi que le pianiste Jean-Michel Dubé, deux jeunes solistes dont la réputation dépasse déjà les frontières canadiennes.

Stéphane Tétreault est un véritable prodige qui s’est fait connaitre sur la scène internationale en tant que récipiendaire du violoncelle de Bernard Greenhouse, un Stradivarius que lui prête Mme Jacqueline Desmarais », soutient Rachel Doyon, directrice de la Maison de la musique de Sorel-Tracy née du Festival de musique classique auquel ont déjà participé les deux solistes.

Quant à Jean-Michel Dubé, a-t-elle poursuivi, il est lauréat de plusieurs prix dont le Prix John Newark remis à l’un des gagnants dont les qualités musicales et esthétiques ont retenu l’attention du jury lors du Prix Europe 2016.

Voilà une soirée de choix dans une église à l’acoustique exceptionnelle, soutient Mme Doyon. De son côté, Madeleine Trempe-Goulet qui, avec son époux, Alain Goulet, sont les présidents d’honneur du festival cette année, a renchéri : « Ainsi les mélomanes de la région peuvent bénéficier d’un concert exceptionnel, tout à côté de chez eux! »

Le concert en est un bénéfice dont les billets sont disponibles chez Louise Péloquin Mode, la maison du multimédia Jazz-O-Rama, au bureau de la paroisse Saint-Joseph, dans les pharmacies Brunet et à la Maison de la musique ou en ligne à www.maisondelamusique.org

Un concours fort couru

Quant à l’homme d’affaires Alain Goulet et son épouse, ils sont associés de longue date au festival. « En 2017, leur contribution représentera plus de 15 000$ en bourses ainsi qu’une contribution majeure à l’organisation du concert-bénéfice 15e anniversaire », a spécifié Mme Doyon.

Quant aux présidents d’honneur, ils sont convaincus que l’apprentissage de la musique classique est bénéfique aux jeunes. Un gage de succès et de ténacité dans leur vie professionnelle future.

La période d’inscription au festival est déjà ouverte. Depuis 2003, il reçoit bon an mal an quelque 200 jeunes de 5 à 30 ans, du Québec certes, mais aussi de l’Ontario et de l’Alberta. « Il est un des plus courus et reconnus au Québec, notamment à cause de l’important montant de bourses remises annuellement grâce à la générosité de nombreux donateurs. Mais aussi parce que chaque année, il bénéficie de la présence de juges chevronnés », conclut Mme Doyon.

« Stéphane Tétreault est un véritable prodige qui s’est fait connaitre sur la scène internationale en tant que récipiendaire du violoncelle de Bernard Greenhouse, un Stradivarius que lui prête Mme Jacqueline Desmarais », soutient Rachel Doyon, directrice de la Maison de la musique de Sorel-Tracy née du Festival de musique classique auquel ont déjà participé les deux solistes.

Quant à Jean-Michel Dubé, a-t-elle poursuivi, il est lauréat de plusieurs prix dont le Prix John Newark remis à l’un des gagnants dont les qualités musicales et esthétiques ont retenu l’attention du jury lors du Prix Europe 2016.

Voilà une soirée de choix dans une église à l’acoustique exceptionnelle, soutient Mme Doyon. De son côté, Madeleine Trempe-Goulet qui, avec son époux, Alain Goulet, sont les présidents d’honneur du festival cette année, a renchéri : « Ainsi les mélomanes de la région peuvent bénéficier d’un concert exceptionnel, tout à côté de chez eux! »

Le concert en est un bénéfice dont les billets sont disponibles chez Louise Péloquin Mode, la maison du multimédia Jazz-O-Rama, au bureau de la paroisse Saint-Joseph, dans les pharmacies Brunet et à la Maison de la musique ou en ligne à www.maisondelamusique.org

Un concours fort couru

Quant à l’homme d’affaires Alain Goulet et son épouse, ils sont associés de longue date au festival. « En 2017, leur contribution représentera plus de 15 000$ en bourses ainsi qu’une contribution majeure à l’organisation du concert-bénéfice 15e anniversaire », a spécifié Mme Doyon.

Quant aux présidents d’honneur, ils sont convaincus que l’apprentissage de la musique classique est bénéfique aux jeunes. Un gage de succès et de ténacité dans leur vie professionnelle future.

La période d’inscription au festival est déjà ouverte. Depuis 2003, il reçoit bon an mal an quelque 200 jeunes de 5 à 30 ans, du Québec certes, mais aussi de l’Ontario et de l’Alberta. « Il est un des plus courus et reconnus au Québec, notamment à cause de l’important montant de bourses remises annuellement grâce à la générosité de nombreux donateurs. Mais aussi parce que chaque année, il bénéficie de la présence de juges chevronnés », conclut Mme Doyon.

image