14 avril 2020
Des mesures prises pour éviter la propagation du virus dans les HLM de la région
Par: Jean-Philippe Morin

Les HLM sur la rue Robidoux à Sorel-Tracy font partie de l’OMH Pierre-De Saurel. Photothèque | Les 2 Rives ©

L’Office municipal d’habitation (OMH) Pierre-De Saurel applique diverses mesures dans ses différentes habitations à loyer modique (HLM) afin d’éviter que la COVID-19 ne s’infiltre dans ses bâtiments.

Publicité
Activer le son

Parmi celles-ci, le conseil d’administration demande aux livreurs (épicerie, pharmacie, restaurants) et aux familles de ne pas circuler dans les corridors des immeubles, mais plutôt de faire la livraison à la porte d’entrée.

Les bureaux sont fermés au public, mais le personnel répond aux appels et aux courriels aux heures normales d’affaires. L’OMH a aussi mis en place un système d’appels automatisés et installé plusieurs affiches afin de rappeler et encourager l’application des directives de santé publique et mesures de protections adoptées. Les salles communautaires sont fermées et les rassemblements sont interdits dans les différentes aires communes et les balançoires.

Des rouleaux de 25 cents sont mis à la disposition des locataires des établissements pour l’utilisation des laveuses et sécheuses afin qu’ils n’aient pas à sortir de leur immeuble pour s’en procurer. Les horaires et tâches des employés ont été réorganisés afin de respecter les règles de distanciation et d’assurer leur protection. Les employés dont les fonctions le permettent font du télétravail et les travaux de réparation non essentiels ont été suspendus. Également, les désinfections sont plus fréquentes sur des surfaces à haut risque.

Les offres et visites de logements ont été suspendues. Les logements attribués avant les mesures de confinements seront livrés, aux dates convenues et l’OMH veillera à ce que les mesures de prévention prescrites par la Société d’habitation du Québec soient appliquées au moment des déménagements.

Les offices d’habitation sont considérés comme essentiels, mais ne sont pas considérés comme des résidences privées pour ainés (RPA) par le ministère de la Santé, puisque les gens qui y vivent sont autonomes (incluant, pour certains, un soutien externe). Ainsi, les OMH n’ont pas accès aux mêmes appuis financiers que les résidences pour ainés privées et doivent négocier auprès de la Société d’habitation du Québec des budgets spéciaux afin d’engager du personnel supplémentaire pour contrôler les accès et intensifier les mesures d’hygiène dans ses immeubles. Si un locataire est atteint de la COVID-19, la santé publique n’a pas l’obligation d’en avertir le gestionnaire du HLM.

« Au-delà de ce fait, notre office applique toutes les consignes sanitaires prescrites par le gouvernement Legault avec une très grande vigilance afin de protéger nos locataires, nos employés et les citoyens », souligne le président de l’OMH Pierre-De Saurel, Jocelyn Sévigny.

L’OMH Pierre-De Saurel compte 23 immeubles regroupant 462 logements, ce qui représente actuellement un total de 437 ménages. Parmi ceux-ci, nous comptons 204 locataires âgés de 70 ans et plus.

image