6 octobre 2021
Le Sorelois publie un deuxième livre sur la course à pied
Des histoires inspirantes signées Daniel Lequin
Par: Jean-Philippe Morin

Daniel Lequin pose aux côtés de son monolithe installé au parc Regard-sur-le-Fleuve. Photo gracieuseté

Son livre Inspirations sera en librairie au cours des prochains jours. Photo gracieuseté

Daniel Lequin a complété son 100e marathon à Québec en octobre 2019 avec l’humoriste Maxim Martin. Photo gracieuseté

Le Sorelois Daniel Lequin publie, depuis sept ans, deux chroniques par semaine au RDS.ca sur la course à pied. Faites le calcul : il a écrit plus de 700 textes jusqu’à maintenant sur le sujet qui le passionne le plus. En regroupant 123 d’entre eux, provenant de rencontres marquantes et d’histoires uniques, le marathonien et ex-journaliste a créé son deuxième livre Inspirations, bientôt disponible dans les librairies.

Publicité
Activer le son

Il y a sept ans, lorsqu’il s’est fait demander par son bon ami Frédéric Plante, animateur à RDS, de publier régulièrement des textes sur le blogue du RDS.ca sur la course à pied, jamais il ne se doutait qu’un livre pourrait être écrit. Et pourtant, les histoires relatées à Daniel Lequin par différentes personnes gravitant autour de son sport ont été tellement inspirantes qu’il a décidé de les mettre en valeur.

« Je te le dis : certains récits pourraient faire des films, lance Daniel Lequin, en riant. J’ai tellement eu de belles rencontres, des histoires qui m’ont marqué. Des gens me racontaient leur dépression, leur tentative de suicide et comment la course à pied les a aidés à se sortir d’embarras et à se replacer dans la vie. C’est pour ça que j’ai appelé mon livre Inspirations. C’est 600 pages d’histoires inspirantes! On retrouvera aussi des textes avec des artistes, mon entrevue avec Jacqueline Gareau, etc. »

L’idée est venue de son patron chez RDS, Daniel Dumoulin. À ce moment, Daniel Lequin terminait son 100e marathon à l’automne 2019 et la sortie de son premier livre sur son exploit (100 marathons plus tard… avec le cancer!) était imminente.

« Il m’a dit que ce serait intéressant de regrouper mes 100 meilleures histoires depuis sept ans dans un livre. J’ai laissé ça sur la glace parce que j’écrivais mon premier livre et j’étais concentré pour finir mes 100 marathons, mais pendant la pandémie, étant à la retraite, j’avais du temps pour le faire. Sauf que choisir 100 histoires, c’était trop difficile, j’en ai mis 123! Même à ça, plusieurs personnes auraient mérité de s’y retrouver, mais il fallait que je choisisse », relate l’homme de 67 ans.

« Je ne m’attendais tellement pas au succès que j’ai eu avec mon premier livre, ajoute-t-il. Ça parlait quand même de course à pied, pas de hockey! C’est ce succès qui m’a poussé à en écrire un deuxième. »

Pour chacune des histoires racontées, Daniel Lequin a pris la peine de contacter les personnes pour faire une mise à jour de leur statut. « Pour certains, j’avais écrit un texte il y a six ou sept ans, alors je voulais que le texte soit le plus à jour possible. Il y aura une photo pour chaque entrevue », décrit le Sorelois.

Daniel Lequin tient toutefois à préciser qu’il a rédigé ce livre pour une raison : « C’est pour rendre hommage à ces gens. Ils ont tous, à leur façon, marqué la course à pied par leurs exploits personnels », insiste-il.

Valérie Sardin, de RDS, signe la préface de ce livre publié par Les Éditions Apothéose.

Un 101e marathon le 17 octobre prochain

Après avoir réalisé son 100e marathon en octobre 2019, Daniel Lequin a pris une pause bien méritée. Deux ans plus tard presque jour pour jour, il courra son 101e marathon à Granby, le 17 octobre prochain.

« J’ai perdu confiance un peu, ça fait longtemps! Je ne me mets pas de pression parce que je l’ai toujours dit : je n’ai pas de talent dans la course à pied. Tout ce que je veux, c’est le finir, mais c’est sûr qu’il me stresse plus que les 100 autres! », mentionne-t-il en riant.

En pleine forme

En février 2019, Daniel Lequin a appris qu’il avait un cancer de la prostate. Cela ne l’a tout de même pas empêché de réaliser sept autres marathons afin d’atteindre son objectif de 100 en octobre de la même année.

Après avoir couru 29 marathons en trois ans pour atteindre cet objectif, le Sorelois a toutefois tout arrêté pour se reposer. Il a été opéré le 6 octobre 2020 pour son cancer et jusqu’à maintenant, tout se déroule bien.

« Je suis encore suivi, mais tout est beau. Le cancer a été détecté tôt, le docteur m’a dit que je ne devrais pas en mourir, ça me rassure. Je me considère quand même très chanceux de pouvoir courir un marathon un an après mon opération. Grâce à ma condition physique, j’ai pu me relever plus facilement après avoir été opéré », se réjouit-il.

image