7 novembre 2019
Des étudiants du Cégep de Sorel-Tracy participent au McGill Physic’s hackathon
Par: Jean-Philippe Morin

Les étudiants étaient accompagnés de l'enseignant Alexandre Vovan. Photo gracieuseté

Quatre étudiants du Cégep de Sorel-Tracy ont participé, les 2 et 3 novembre, au McGill Physic’s hackathon : 24 heures de programmation intensive à l’Institut québécois d’intelligence artificielle MILA.

L’équipe, parrainée par Kérozen Médias Interactifs, était formée de Mathieu-Daniel Gariépy, Yannick Plamondon et Arnaud Théberge Mandeville, étudiants au programme Développement d’applications Web et Mobiles, ainsi que Jean-Luc Gagnon, étudiant en Sciences de la nature, accompagnés par l’enseignant Alexandre Vovan.

Ensemble, ils ont développé un stabilisateur de force gravitationnelle et électromagnétique utilisant différents capteurs reliés à un Rasperry Pi pour prévenir la chute d’une bille d’acier avec l’apprentissage automatique.

« Cette participation de nos étudiants au McGill Physic’s hackathon vise à démystifier la physique numérique qui est une sphère de recherche des plus stimulantes en informatique. La multidisciplinarité de l’équipe a permis de réaliser un prototype innovant, mettant en vedette les principes de la physique des forces gravitationnelles et électromagnétiques, en plus des techniques de programmation avancées axées sur l’Internet des objets. Les aptitudes développées par les étudiants durant le hackathon leur permettront de résoudre des problèmes complexes dans des secteurs d’activités comme l’agriculture, les véhicules autonomes, la santé, etc. », souligne Jean-Philippe Hébert, coordonnateur du HUB du Cégep de Sorel-Tracy.

image