27 septembre 2019
Des centaines de personnes réunies à la marche La planète en grève à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de citoyens de tous âges se sont rassemblés à l’Église Marie-Auxiliatrice le vendredi 27 septembre vers 10 h afin d’entamer une marche vers le centre Sacré-Cœur, puis le Recyclo-Centre, dans le cadre du mouvement environnemental La planète en grève. Plusieurs représentants du milieu en ont profité pour inciter les élus à en faire plus pour la planète.

Publicité
Activer le son

Parmi les personnes présentes, on comptait entre autres les maires Vincent Deguise et Serge Péloquin, certains conseillers municipaux ainsi que les candidats à l’élection fédérale Nathalie Rochefort, Pierre-André Émond et Louis Plamondon.

Aussi, des représentants de plusieurs organisations ayant à coeur l’environnement ont pris la parole, comme ceux du Mouvement écologique du comté de Richelieu, de la Corporation de développement communautaire, du Recyclo-Centre, du Marché urbain Pierre-De Saurel, de la Coalition eau nature air purs Pierre-De Saurel et du syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Sorel-Tracy.

Molly Tremblay Lavallée, étudiante au Cégep de Sorel-Tracy et présidente du Magasin du monde, a interpelé les élus de tous les paliers pour qu’ils passent à l’action. « Cessez de faire semblant d’avoir la cause climatique à cœur, agissez. Cessez de remettre à plus tard. Les objectifs pour 2020, 2030, 2050 sont stupides. Ce n’est pas assez, agissez. […] Cessez d’être aveuglés par le pouvoir. Au nom de vos enfants, petits-enfants et des générations futures qui comptent sur vous. Agissez maintenant. […] Engageons-nous à la lutte, non seulement pour l’environnement, mais pour notre survie et pour un monde juste et équitable pour tous », a-t-elle lancé.

Le vice-président pour le Conseil central de la Montérégie pour la CSN, Éric Lalancette, a invité les participants à prendre une bouteille de verre et une étiquette, mis à leur disposition au Recyclo-Centre, et d’inscrire ce que, selon eux, le gouvernement doit faire pour réellement diminuer les gaz à effet de serre. Il les a ensuite invités à aller déposer les bouteilles devant le bureau du député Jean-Bernard Émond.

À l’arrivée vers 11 h 30, des pommes et des maïs étaient remis aux participants. Un autobus attendait les étudiants et enseignants du Cégep de Sorel-Tracy qui se rendaient par la suite à la marche du côté de Montréal.

image