27 septembre 2019
Des centaines de personnes réunies à la marche La planète en grève à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de personnes ont participé à la marche pour l'avenir de la planète. Photo Pascal Gagnon | Les 2 Rives ©

Des centaines de citoyens de tous âges se sont rassemblés à l’Église Marie-Auxiliatrice le vendredi 27 septembre vers 10 h afin d’entamer une marche vers le centre Sacré-Cœur, puis le Recyclo-Centre, dans le cadre du mouvement environnemental La planète en grève. Plusieurs représentants du milieu en ont profité pour inciter les élus à en faire plus pour la planète.

Parmi les personnes présentes, on comptait entre autres les maires Vincent Deguise et Serge Péloquin, certains conseillers municipaux ainsi que les candidats à l’élection fédérale Nathalie Rochefort, Pierre-André Émond et Louis Plamondon.

Aussi, des représentants de plusieurs organisations ayant à coeur l’environnement ont pris la parole, comme ceux du Mouvement écologique du comté de Richelieu, de la Corporation de développement communautaire, du Recyclo-Centre, du Marché urbain Pierre-De Saurel, de la Coalition eau nature air purs Pierre-De Saurel et du syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Sorel-Tracy.

Molly Tremblay Lavallée, étudiante au Cégep de Sorel-Tracy et présidente du Magasin du monde, a interpelé les élus de tous les paliers pour qu’ils passent à l’action. « Cessez de faire semblant d’avoir la cause climatique à cœur, agissez. Cessez de remettre à plus tard. Les objectifs pour 2020, 2030, 2050 sont stupides. Ce n’est pas assez, agissez. […] Cessez d’être aveuglés par le pouvoir. Au nom de vos enfants, petits-enfants et des générations futures qui comptent sur vous. Agissez maintenant. […] Engageons-nous à la lutte, non seulement pour l’environnement, mais pour notre survie et pour un monde juste et équitable pour tous », a-t-elle lancé.

Le vice-président pour le Conseil central de la Montérégie pour la CSN, Éric Lalancette, a invité les participants à prendre une bouteille de verre et une étiquette, mis à leur disposition au Recyclo-Centre, et d’inscrire ce que, selon eux, le gouvernement doit faire pour réellement diminuer les gaz à effet de serre. Il les a ensuite invités à aller déposer les bouteilles devant le bureau du député Jean-Bernard Émond.

À l’arrivée vers 11 h 30, des pommes et des maïs étaient remis aux participants. Un autobus attendait les étudiants et enseignants du Cégep de Sorel-Tracy qui se rendaient par la suite à la marche du côté de Montréal.

image