2 février 2016
Des ateliers créatifs entre élèves et artistes pour favoriser l’estime de soi
Par: Julie Lambert

Plus de 150 élèves du primaire participeront à une série d’ateliers offerts par sept artistes de la région au cours des prochains mois afin de développer des œuvres originales mélangeant diverses formes d’art, de l’histoire et des apprentissages sur soi.

Publicité
Activer le son

Pour une quatrième année, le projet Foudl’Art sera offert aux élèves de troisième et quatrième année des écoles Sainte-Anne-les-Îles, Pierre-de-Saint-Ours, Sainte-Victoire, Saint-Jean-Bosco, Maria-Goretti, Au Petit Bois et Laplume, ont été choisies pour cette édition.

Ce projet consiste à développer des œuvres collectives représentant leur milieu à travers une série de quatre ateliers se déroulant avec un artiste.

« Ça nous fait plaisir de présenter cette activité pour une quatrième année. Nous étions un peu dans le néant à savoir s’il y aurait une nouvelle édition puisque notre entente avec le ministère de la Culture se terminait. Heureusement le milieu souhaitait continuer avec nous », a souligné la coordonnatrice à la politique culturelle de la MRC, Caroline Cloutier.

Projets différents et enrichissants

Les élèves auront la chance d’être initiés à la littérature par Mélissa Jacques, à la musique par Serge Capistran, aux arts visuels par Julie Lequin et Nicole Mongeon-Cardin, à l’art du verre par Geneviève Gamache, à la photographie par Nathalie Bergeron ainsi qu’au dessin par Roxanne Grenon.

Plusieurs artistes s’investissent dans ce projet depuis plusieurs années, dont Mélissa Jacques, Geneviève Gamache et Serge Capistran qui reviendront avec le même projet pour cette édition, soit un livre animé, un vitrail et un disque.

« Les jeunes embarquent. Il leur permet de développer leur confiance et leur estime de soi. J’aime leur montrer qu’un livre peut prendre vie », explique Mélissa Jacques.

La photographe Nathalie Bergeron en est à sa toute première participation. L’ancienne intervenante sociale est déterminée à allier le plaisir d’apprendre et la découverte de soi.

« Je vais leur montrer comment se servir d’une caméra numérique, comprendre la lumière et l’exposition. Je crois que toute photo est bonne. Ils auront aussi à rencontrer des gens et à être des reporters d’un jour. Je veux qu’ils comprennent comment s’exprimer. Chacun s’exprime différemment », décrit-elle.

La mission des coordonnatrices du projet, la directrice des Ateliers Je suis capable Brigitte Berger et l’animatrice Geneviève Deschênes, est de s’assurer de développer l’intérêt des jeunes et d’accompagner les artistes invités. Elles constatent l’effet de ces ateliers sur les participants.

« Au-delà d’apprendre des choses, on ouvre l’esprit aux jeunes sur la possibilité qu’un jour ils puissent vivre de leur art. Les artistes ont un sens de l’entrepreneuriat assez incroyable. Ils montrent aux élèves comment ils se battent pour réussir à vivre de leur passion. Les enfants ne peuvent qu’être émerveillés », conclut Mme Deschênes.

Le travail des jeunes sera ensuite dévoilé lors d’un vernissage, le 9 juin, à 18h, à l’auditorium de l’école secondaire Bernard-Gariépy. Les gens de la région pourront suivre les ateliers sur la page Facebook Toqué de culture et sur le site Internet des Ateliers Je suis capable.

image