26 juin 2019
Trek Rose Trip
Un défi de taille pour l’entrepreneure Isabelle Caza
Par: Raphaëlle Ritchot

Isabelle Caza et ses deux soeurs participeront au trek d'orientation Rose Trip à l'automne prochain en plein désert marocain. Photo Désertours / Flash-Sport

Il y a deux ans, Isabelle Caza avait participé au Défi-Vélo Lussier. Photo gracieuseté/Mireille Caza

La propriétaire de l’Agence Caza, Isabelle Caza, s’envolera pour le désert de Merzouga au Maroc à l’automne prochain pour prendre part, avec ses sœurs, à la deuxième édition du Trek Rose Trip, une randonnée d’orientation de six jours en plein désert.

Cette compétition, qui aura lieu du 31 octobre au 5 novembre, permet d’amasser des fonds pour les associations Cancer du sein, Parlons-en et Enfants du Désert, qui viennent en aide aux familles démunies vivant dans le désert.

« Les gens connaissent beaucoup le défi des Roses des Sables qui se fait en 4X4, mais le Trek Rose Trip, c’est des boucles de 20 à 25 km de randonnée pédestre. L’idée, c’est de se rendre du point A au point B, non pas le plus rapidement possible, mais en faisant le moins de pas possible, et ce, en n’utilisant qu’une boussole et un enregistreur de distance », explique Mme Caza.

Cette dernière n’en est pas à son premier défi. Il y a deux ans, elle a participé au Défi-Vélo Lussier, une randonnée de 220 km de vélo, alors qu’elle n’avait jamais participé à ce genre d’événement cycliste.

« Je ne suis pas une fille de plein air et je n’ai jamais vraiment fait de randonnée pédestre. Pour la boussole, je sais où sont les points cardinaux, mais c’est pas mal ça. Je suis en plein apprentissage en ce moment », lance-t-elle, positive.

Défi mental

En plus du défi physique que ce trek représente, elle croit que cette aventure sera aussi un défi mental. Les participantes logeront dans un bivouac – une sorte de village de grandes tentes dressé en plein désert – le temps de la randonnée.

« Je dis tout le temps : on ne voyage jamais pour être moins confortable qu’à la maison, mais là, ça va vraiment être le contraire », souligne celle qui est plus habituée au voyage de style tout-inclus.

C’est aussi la première fois qu’elle se rendra dans cette région du monde. Elle s’attend à être complètement dépaysée.

« On s’en va affronter le désert et c’est pour la cause du cancer. C’est une cause qui me tient à cœur. Mon objectif, c’est de sensibiliser le plus de femmes à aller faire leur mammographie. Nous allons aussi ramasser des dons pour l’organisme Enfants du désert. Je ne connais pas du tout cette culture-là, mais je suis prête à relever le défi », indique Mme Caza.

En plus du dépaysement, les candidates n’ont pas le droit à leur cellulaire pendant la journée lorsqu’elles marcheront. Pour Mme Caza, qui se doit d’être presque toujours branchée pour le travail, cela représentera un défi de plus.

« Je vais probablement vivre toutes sortes d’émotions, mais je vais pouvoir faire le vide total », remarque-t-elle.

image