13 mai 2020
CTTÉI : lancement du premier recueil de synergies au Québec
Par: Jean-Philippe Morin

La communauté Synergie Québec, animée par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI), lance le premier Recueil de synergies regroupant 11 cas concrets et inspirants de réalisations en économie circulaire au Québec.

Publicité
Activer le son

Dans ce Recueil de synergie qui compte 32 pages, 25 entreprises et organismes témoignent, chiffres à l’appui, des retombées de leurs synergies d’affaires. Les symbioses industrielles favorisent l’allongement de la durée de vie des ressources, l’innovation, des économies et la réduction d’émissions de GES.

Au sein de la communauté Synergie Québec, des animateurs de 22 territoires s’activent à répondre au besoin des entreprises en mettant en place des maillages gagnants-gagnants. Le Recueil met de l’avant plusieurs de ces partenariats à succès.

« Les animateurs appuient les entreprises dans la mise en œuvre des synergies pour rentabiliser leurs ressources, qu’il s’agisse de matières résiduelles, d’équipements sous-utilisés, de main d’œuvre, de transport », explique Jennifer Pinna, conseillère en économie circulaire au CTTÉI et animatrice de la communauté.

Ils les aident à trouver des débouchés à valeur ajoutée pour leurs matières résiduelles. Ils partent à la recherche de matières premières locales, écoresponsables et meilleur marché. Un service qui génère des opportunités aussi profitables au développement durable qu’aux finances des entreprises.

Ce Recueil est donc utile pour tous les acteurs de l’économie circulaire au Québec : décideurs politiques et en entreprise, organismes de développement économique, de protection de l’environnement et d’économie sociale, acteurs de l’enseignement, grand public, etc.

« On voit bien, avec les bouleversements dus à la COVID-19, à quel point les collaborations que nous activons et soutenons sont agiles. Depuis le début de la pandémie, nous partageons des informations pour dénicher rapidement des fournisseurs, mettre en place de nouvelles chaînes d’approvisionnement. Nos partenaires optimisent leurs ressources locales pour fabriquer des visières ou du gel hydroalcoolique. L’économie circulaire s’impose comme un outil majeur de relance », souligne Jennifer Pinna.

Le Recueil s’inscrit parmi les travaux de recherche de la Chaire de recherche sur l’écologie industrielle et territoriale (CRÉIT) pilotée par le CTTÉI et le Cégep de Sorel-Tracy.

image