21 septembre 2015
Corina Bastiani s’invite dans la campagne électorale
Par: Julie Lambert
L’ancienne conseillère municipale Corina Bastiani remplacera M.Poudrier dans la circonscription Bécancour – Nicolet- Saurel. | Photo: Gracieuseté

L’ancienne conseillère municipale Corina Bastiani remplacera M.Poudrier dans la circonscription Bécancour – Nicolet- Saurel. | Photo: Gracieuseté

Le candidat du Parti vert dans la circonscription de Béancour – Nicolet – Saurel, Claude Poudrier, s’est retiré de la course cette semaine. L’ancienne conseillère municipale de Sorel-Tracy, Corina Bastiani, prendra sa place et compte mettre tout en œuvre pour défendre les couleurs des verts dans le cadre des élections fédérales.

Une situation particulière est à l’origine de sa décision, souligne l’ex-candidat du Parti vert, Claude Poudrier.

« Mon travail me permettait d’être souvent dans votre région, mais je dois me consacrer davantage à la recherche d’un emploi puisque j’ai une famille avec deux enfants. Je n’ai plus beaucoup de temps pour ça. Je ne veux pas être une épine dans le pied du parti au lieu d’un joueur qui peut l’aider », explique-t-il.

En début de semaine, le nom de l’ancienne conseillère municipale et candidate à la mairie de Sorel-Tracy, Corina Bastiani, circulait dans le milieu politique pour le remplacer.

Elle a confirmé ce matin au Journal qu’elle portera les couleurs des verts lors de cette campagne. Elle était déjà impliquée depuis mars dernier dans le parti en étant directrice de campagne du candidat de la circonscription de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Jici Lauzon.

Prête pour une vague verte

Le travail auprès du candidat lui a redonné foi en la démocratie, soutient-elle. Selon la candidate, M. Lauzon lui a démontré toute l’importance de donner la parole à leurs valeurs dans cette élection fédérale.

« Après six mois sur le terrain, à la rencontre des gens, c’est au quotidien que nous avons constaté les liens divers entre nos deux comtés. Le succès de la marche du 26 octobre dernier à Sorel-Tracy contre les bitumineux nous motive à continuer à marcher, de porte en porte. »

Le retrait de M. Poudrier lui a ouvert la porte, confie l’ancienne conseillère. Elle est convaincue, que la circonscription de Nicolet-Bécancour-Saurel, est mûre pour une conversation sur l’évolution nécessaire de l’énergie verte et qu’une transition est devenue aujourd’hui urgente.

« Je m’invite à la table des candidats en vue du scrutin du 19 octobre prochain. Je suis préoccupée par la qualité de l’air, de l’eau, des sols, la qualité de vie sociale, économique et culturelle et l’avis des autochtones. Plusieurs enjeux sont criants depuis fort longtemps dans la MRC Pierre-De Saurel et ses voisines », mentionne-t-elle.

La collaboration sera très forte entre tous les candidats verts de la région, assure-t-elle. Trois points de presse des candidats du parti se tiendront simultanément le 28 septembre prochain, à Boucherville, à Sorel-Tracy et à Trois-Rivières.

Malgré son arrivée plus en retard dans la course, la candidate n’est pas du tout inquiète de pouvoir faire sa place et de convaincre les électeurs de l’importance de voter pour le Parti vert.

« Si j’annonce ma candidature, c’est que mes documents seront en règle au moment opportun. Vous connaissez la fable du lièvre et de la tortue? Sans blague, je suis très à l’aise dans cette situation. »

image