8 mars 2019
Comité maritime de l’UMQ : la question maritime au cœur de l’élection fédérale
Par: Jean-Philippe Morin

Plusieurs maires font partie du comité, dont Michel Péloquin (Sainte-Anne-de-Sorel) et Maud Allaire (Contrecœur). Photo gracieuseté

Le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin a participé à la réunion du comité maritime de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui se tenait au siège social du Port de Montréal.

Après une visite des installations du port et un échange avec la ministre déléguée aux Transports du Québec, Chantal Rouleau, les représentants des municipalités ont adopté le plan d’action 2019-2020 qui laisse une place importante aux demandes des municipalités riveraines dans le cadre de la campagne électorale fédérale.

L’UMQ souhaite sensibiliser les différentes formations politiques sur les enjeux tels que l’érosion des berges, la navigation de plaisance et les investissements nécessaires dans les infrastructures portuaires.

« Le constat est clair : le fédéral peut en faire plus pour nos collectivités. Nos quais doivent être revitalisés et l’érosion des berges avance à vitesse grand V. On compte bien faire valoir notre point de vue avant et pendant les élections afin que des engagements concrets soient pris au bénéfice du développement de nos régions et de l’ensemble de nos concitoyens », a ajouté le ,aire Michel Péloquin.

Constatant les difficultés que connaissent les chantiers maritimes au Québec, le comité maritime fera un état des lieux afin de déterminer leur rôle stratégique pour les régions du Québec.

La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, était aussi présente lors de la réunion.

image