9 juin 2021
Malgré une saison dictée par la COVID-19 dans la LHJMQ
Charles-Antoine Lavallée a su tirer son épingle du jeu
Par: Alexandre Brouillard
Photo: Olivier Croteau 2020/01/03 Shawinigan Quebec Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shaiwnigan recoivent les Olympiques de Gatineau au Centre Gervais Auto. Charles-Antoine Lavalee no31.

Le cerbère sorelois Charles-Antoine Lavallée est satisfait de ses performances en 2020-2021 avec les Cataractes de Shawinigan dans la LHJMQ. Photo gracieuseté | Cataractes de Shawinigan

Le gardien de but sorelois Charles-Antoine Lavallée a connu une bonne saison devant la cage des Cataractes de Shawinigan, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), en signant neuf victoires en 17 matchs, dans une saison hors du commun dictée par la pandémie de la COVID-19.

Publicité
Activer le son

« La saison 2020-2021 a été ma meilleure depuis mon arrivée dans le circuit! Malgré la pandémie qui est venue chambouler tout le calendrier, j’ai été capable de garder ma concentration tout au long de la saison », mentionne Charles-Antoine Lavallée.

En 17 rencontres cette saison, le cerbère sorelois a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,00 et signé un pourcentage d’arrêts de 0,900.

« Je suis satisfait de mes chiffes! Surtout qu’en début de saison, je ne pensais pas jouer autant de matchs », affirme-t-il.

Charles-Antoine Lavallée était débarqué à Shawinigan via une transaction, en décembre 2019, en provenance des Wildcats de Moncton. Après une période d’adaptation, il avait rapidement retrouvé ses moyens avec l’équipe mauricienne tout juste avant le début de la pandémie en mars 2020.

« Au début du camp d’entraînement, en août 2020, je savais que l’autre gardien de l’équipe Antoine Coulombe partait avec une longueur d’avance, admet Charles-Antoine. C’est un produit des Cataractes et il présentait de bons chiffres. Mais j’étais tout de même confiant de pouvoir faire ma place. »

Le gardien de 19 ans assure qu’il a profité de tous les matchs pour gagner en expérience. « Ça n’a pas été une saison facile, mais je croyais en mes capacités et au final, je suis content du travail que j’ai accompli », confie-t-il.

Une saison hors du commun

Alors que la pandémie a empêché plusieurs jeunes sportifs de pratiquer leur sport de prédilection, le circuit Courteau a tout de même été en mesure de présenter une trentaine de rencontres par équipe ainsi que des séries éliminatoires.

« Après le camp d’entraînement et quatre matchs en octobre, nous avons eu une pause d’environ un mois. On avait repris l’action à la mi-novembre pour sept parties supplémentaires, pour ensuite reprendre après les Fêtes et terminer le calendrier au début du mois d’avril », détaille Charles-Antoine.

Bien que la saison n’a pas été de tout repos, ce ne sont pas tous les joueurs juniors canadiens qui ont eu la chance de jouer. En effet, la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL) a annulé sa saison, tandis que la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL) a seulement présenté une vingtaine de rencontres par équipe et annulé les séries éliminatoires.

« Nous sommes des privilégiés! Malgré les restrictions imposées à cause de la COVID, je suis très chanceux d’avoir joué au hockey cette année. Évidemment que ce n’était pas facile de vivre dans des bulles, de ne pas pouvoir quitter nos chambres d’hôtel et de ne pas voir nos familles et amis, mais c’était le prix à payer pour jouer », explique-t-il.

Une fin en queue de poisson

Les Cataractes ont connu une saison extraordinaire en terminant au troisième échelon de la ligue avec 21 victoires en 34 matchs.

« On a connu une très belle année, soutient Charles-Antoine. Toutefois, on a perdu dès le premier tour des playoffs face à l’Océanic de Rimouski. C’était une déception, mais on avait quand même très bien joué. C’est une bonne expérience pour l’an prochain. »

Alors qu’il disputera sa quatrième saison dans la LHJMQ la saison prochaine, Charles-Antoine Lavallée affirme que les Cataractes compteront sur une très bonne équipe qui visera les grands honneurs. « Nous allons avoir une grosse saison et les attentes seront élevées! Je serai prêt », affirme-t-il.

image