26 août 2016
Championnat canadien de « wakesurf » : un Sorelois termine sur le podium
Par: Sarah-Eve Charland
Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Daniel Laprade a terminé troisième au Championnat canadien de wakesurf à Toronto du 19 au 21 août | Gracieuseté

Passionné de « wakesurf », le Sorelois Daniel Laprade a pu mettre à rude épreuve ses habiletés du 19 au 21 août au Championnat canadien de « wakesurf » à Toronto. Cette expérience s’est avérée plus que positive alors qu’il a grimpé sur la troisième marche du podium dans sa catégorie.

Publicité
Activer le son

Même s’il pratique ce sport depuis trois ans, il s’agissait de sa première expérience en compétition. Le surfeur a affronté plusieurs compétiteurs provenant de partout au Canada sur le lac Ontario.

« Au Québec, je commence à atteindre un bon niveau de performance. Je voulais tester mon niveau à l’extérieur du Québec. C’est tout de même un sport connu dans la province, mais il n’y a pas vraiment de compétitions », affirme-t-il.

Qualifié dans la catégorie outlaw, dite intermédiaire, il a récolté 111,5 points, ce qui lui a permis d’accéder à la troisième position. Le wakesurf se pratique en eau calme, alors que le surfeur, accroché au départ à un bateau, lâche la corde pour glisser sur une vague produite par ce même bateau. Il devait effectuer plusieurs figures jugées selon l’intensité, le degré de difficulté, la variété et l’exécution.

Au-delà de la compétition, Daniel en gardera un excellent souvenir. « J’ai connu des personnes formidables. Je me suis créé des contacts. On a eu bien du fun. J’ai même rencontré les meilleurs au monde en wakesurf. C’est le fun de les voir performer en direct et de leur parler. »

Un engouement pour le wakesurf

Au début de l’été 2016, il a décidé de partager sa passion en créant son entreprise Passion planches. Avec son partenaire Alexandre Pelletier, il a mis sur pied un service de location et de cours de paddleboard, wakesurf et de wakeboard.

« Je ne compte pas devenir pro. Je fais ça pour le plaisir. Si je peux amener plein de gens à découvrir ce sport, c’est le fun. On avait plus ou moins d’attente en démarrant notre entreprise, mais la demande est là. On ne s’attendait pas à ce que ça pogne autant », raconte-t-il.

Pour le moment, il ne semble pas avoir de compétition de wakesurf au Québec, même s’il y en a déjà eu, explique le surfeur. « On espère faire grossir notre entreprise à l’avenir. Peut-être même ramener les compétitions au Québec! », espère-t-il.

image