21 septembre 2021
Centraide Richelieu-Yamaska lance sa 66e campagne à Sorel-Tracy
Par: Alexandre Brouillard

De gauche à droite : le député fédéral de la circonscription Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon, le vice-président d’honneur de la campagne pour Sorel-Tracy et directeur général du journal Les 2 Rives, Marcel Rainville, le président d’honneur de la campagne et éditeur du journal Les 2 Rives, Benoit Chartier, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, l’attaché politique du député provincial Jean-Bernard Émond, Jean-Patrick Brady, le directeur général de la Maison la Margelle, Georges Harrison et la directrice générale de Centraide Richelieu-Yamaska, Caroline Lippé. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Alors que la 66e campagne annuelle de Centraide Richelieu-Yamaska (R-Y) a été lancée dans les derniers jours, le président d’honneur Benoit Chartier ainsi que l’équipe de Centraide R-Y se sont déplacés à la Maison la Margelle, un des organismes soutenus, pour lancer la campagne dans la MRC de Pierre-De Saurel, le 15 septembre dernier, lors d’un événement extérieur.

Publicité
Activer le son

Cette année, la campagne de collecte de fonds annuelle de Centraide a pour thème « Face aux enjeux locaux, ne soyons #JamaisIndifférents ».

« Par cette thématique, nous voulons reconnaître l’importance de nos organismes locaux dans la communauté, tout en mettant de l’avant les personnes essentielles, comme notre cabinet, nos bénévoles et nos donateurs, qui rendent la campagne possible chaque année », explique Caroline Lippé, directrice générale de Centraide R-Y.

Benoit Chartier, président-directeur général de DBC Communications inc. et éditeur du journal Les 2 Rives, agit à titre de président d’honneur pour une troisième année consécutive. Après avoir connu deux bonnes campagnes en amassant 2 M$ en 2019 et 2,2 M$ en 2020, il affirme que l’objectif en 2021 est encore de récolter un montant substantiel.

« Je suis très heureux d’admettre que lors de la campagne de 2020, nous avons amassé un montant record. L’ensemble du montant a été réparti dans les sept MRC que couvre Centraide R-Y. Pour la MRC de Pierre-De Saurel, 160 288 $ ont été investis dans sept organismes », détaille-t-il.

Chaque année, sept organismes dans la MRC de Pierre-De Saurel bénéficient de l’aide de Centraide R-Y, soit le Carrefour naissance-famille, le Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu, La Porte du Passant, la Maison des jeunes de Sorel, La Maison la Margelle, la Maison La Source et la Maison Le Passeur.

Bien que la pandémie soit toujours omniprésente, Centraide R-Y est optimiste de voir le vent de solidarité et de partage présent l’année dernière se poursuivre en 2021.

« Cette année, l’objectif est encore de récolter un montant substantiel pour toujours continuer d’aider les organismes qui ont beaucoup d’amour et d’aide à redonner aux gens qui sont en solitude, en détresse, en problèmes de santé mentale ou physique. C’est l’objectif principal de Centraide », confie le président d’honneur.

L’importance d’agir pour les organismes de la région

Le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a profité de l’occasion pour réitérer l’importance de pouvoir compter sur Centraide R-Y à Sorel-Tracy et dans la MRC de Pierre-De Saurel.

« Centraide vient en aide à plusieurs organismes de notre communauté, dont la Maison la Margelle. Oui, le territoire est grand, mais les gens de Sorel-Tracy sont généreux et présents. Il faut continuer d’appuyer Centraide pour les organismes d’ici », mentionne-t-il.

Jean-Patrick Brady, l’attaché politique du député de Richelieu Jean-Bernard Émond, était aussi présent lors du lancement. Il a soutenu que le député reconnaissait la vocation très noble de l’organisme qui effectue un travail indispensable pour les organismes de la MRC de Pierre-De Saurel.

Benoit Chartier a également salué le travail indispensable des organismes de la région, dont celui de la Maison la Margelle qui offre des services de thérapie et d’intégration sociale à des gens qui ont des problèmes comportemental, psychosocial ou familial causés par l’alcoolisme, la toxicomanie et le jeu pathologique.

« Je leur lève mon chapeau! C’est eux qui, au quotidien, aident les gens dans le besoin. Je fais donc encore une fois appel aux gens de la région pour donner à Centraide qui redonne les fonds automatiquement et rapidement aux organismes qui font une différence dans la communauté », conclut-il.

Les résultats de la campagne 2021 de Centraide R-Y devraient être disponibles en mars 2022.

image