1 novembre 2017
Aucune problématique liée au fentanyl observée à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland

Alors qu’une douzaine de personnes ont perdu la vie en raison d’une surdose de fentanyl à travers la province, la Sûreté du Québec (SQ) assure qu’aucune problématique n’a été constatée dans la région de Sorel-Tracy.

Depuis le début de l’été, les décès ayant pour cause des surdoses de fentanyl dans la région de Montréal ont fait les manchettes.

« La situation au Québec est tout autre que celle dans l’Ouest canadien. C’est encore très marginal. C’est aussi le cas à Sorel-Tracy. La situation à Montréal est unique », affirme le sergent Hugo Fournier.

Les échantillons saisis dans les perquisitions sont transférés dans un laboratoire. Au cours de la dernière année, 3% des échantillons de fentanyl au Canada provenaient du Québec. Une seule perquisition concernant le fentanyl a été réalisée à l’extérieur de Montréal, mais elle n’a pas eu lieu à Sorel-Tracy.

« Si jamais la consommation augmente à Sorel-Tracy, comme ailleurs, on va être prêt. Les policiers ont été formés. On a l’information pour enquêter sur ce type de stupéfiant », tient à rassurer le sergent.

Le fentanyl est un opioïde, soit une substance synthétique. Ce type de stupéfiant est 40 fois plus puissant et moins couteux que l’héroïne. Une dose de deux milligrammes peut être mortelle.

« Le vendeur peut faire beaucoup d’argent avec peu de quantité, mais les risques pour le consommateur sont immenses », ajoute M. Fournier.

image