26 avril 2016
Arrêtée pour avoir fait du porte-à-porte frauduleux à Contrecœur
Par: Sarah-Eve Charland
Une dame a fraudé des citoyens de Contrecœur en faisant du porte-à-porte la semaine dernière. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Une dame a fraudé des citoyens de Contrecœur en faisant du porte-à-porte la semaine dernière. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Une dame aurait soutiré illégalement de l’argent à des citoyens de Contrecœur la semaine dernière en faisant du porte-à-porte au nom de l’organisme la Maison La Source de Sorel-Tracy.

Ses démarches ont semé des doutes auprès des résidents de Contrecœur. Le porte-à-porte aurait surtout eu lieu dans le quartier Saint-Laurent-du-Fleuve. La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent a reçu un appel le 21 avril vers 18h15 à ce sujet.

Les policiers ont réussi à intercepter la suspecte, confirme le porte-parole de la Régie de police, Pierre Tremblay. « Il s’est avéré qu’elle ne représentait pas La Maison La Source. Elle a avoué avoir amassé de l’argent frauduleusement », affirme-t-il.

La dame a remis l’argent qu’elle avait soutiré aux citoyens concernés. L’enquête se poursuit. « Des chefs d’accusation pourraient être déposés », ajoute le sergent Tremblay.

En colère, la directrice de l’organisme, Lucie Hénault déplore cette situation qui pourrait nuire à l’organisme.

« C’est très nuisible. La recherche de financement pour un organisme communautaire est très difficile. Ce genre de démarche enlève de la crédibilité à notre organisme », croit-elle.

Elle assure que toutes les levées de fonds de l’organisme sont publicisées. « La Maison La Source ne fera jamais de campagne de financement par porte-à-porte ni par des appels téléphoniques. Si les gens ont le moindre doute, communiquez avec l’organisme. Il faut rester prudent. »

La Maison La Source est une maison d’aide et d’hébergement pour femmes violentées ou en difficulté et leurs enfants. L’organisme offre des services dans la région depuis 1983.

image