19 septembre 2018
APTS : Les négociations locales sur le frein
Par: Sarah-Eve Charland

Les employés de l'APTS se sont mobilisés, durant leur pause, en face du CLSC Gaston-Bélanger le 19 septembre. (Photo : Pascal Cournoyer)

Une vingtaine d’employés de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS) de Sorel-Tracy ont manifesté le 19 septembre devant le CLSC Gaston-Bélanger afin de dénoncer la stagnation des négociations concernant les conventions collectives locales.

Le syndicat et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est doivent s’entendre sur 26 points. À l’heure actuelle, ils se sont entendus sur quatre points. La date limite pour conclure l’entente est le 30 septembre avant que le dossier soit traité en médiation.

Le syndicat souhaite assurer une stabilité du lieu de travail pour ses membres alors que l’employeur souhaite obtenir une flexibilité de déplacer la main-d’œuvre pour combler des manques, dénonce le président de l’APTS, Joël Bélanger.

Ce dernier déplore, entre autres, le peu d’ouverture du CISSS à financer les heures de formation exigées annuellement par les ordres professionnels.

Des employés à Longueuil, Saint-Hyacinthe et Valleyfield ont manifesté le 19 septembre pour exprimer leur mécontentement.

image