28 juin 2017
Anthony Vandal signe avec le Vert & Or de Sherbrooke
Par: Stéphane Martin
Anthony Vandal entouré des entraîneurs de l’équipe du Vert & Or de l’université de Sherbrooke, Mathieu Lecompte et Rémy Giguère. | Pascal Cournoyer

Anthony Vandal entouré des entraîneurs de l’équipe du Vert & Or de l’université de Sherbrooke, Mathieu Lecompte et Rémy Giguère. | Pascal Cournoyer

Anthony Vandal recevait, mardi soir, de la grande visite afin de lui faire signer un contrat avec le Vert & Or de l’université de Sherbrooke. Dans la dernière année, le footballeur sorelois a attiré l’attention des recruteurs d’un peu partout au pays, lui laissant ainsi l’embarra du choix.

Anthony évolue actuellement au collégial pour les Faucons de Lévis-Lauzon. Il est classé 23e par les recruteurs Canadiens universitaires et dans le top 5 au Québec.

« J’aurais pu aller à Montréal, à Laval et même à Ottawa. Le choix n’a pas été facile, mais après quelques visites des villes et des établissements, c’est vraiment à Sherbrooke que je me sentais bien », a expliqué le jeune footballeur.

La signature de documents effectuée le 27 juin vient officialiser qu’Anthony fera partie du Vert & Or de Sherbrooke en 2018, mais ne lui assure pas d’être de l’alignement partant. Pour ce faire, il devra continuer de déployer des efforts dans cette dernière année qui lui reste à passer avec les Faucons de Lévis-Lauzon.

« Je suis confiant que cette année on remportera le Bol d’or au collégial. Nous avons tout ce qu’il faut pour y parvenir et je travaille fort en ce sens. En plus de mon entraînement physique, j’ai toujours eu une bonne préparation avant les matchs et une excellente compréhension du cahier de jeu à l’offensive. Ce sont autant d’éléments qui aident à se tailler une place ».

Anthony Vandal est le fils d’Alain et de Dominique Brun de Sorel-Tracy. Il joue au football depuis seulement trois ans et s’est fait rapidement remarquer à sa première saison avec le Vert & Or du Séminaire Saint-Joseph à Trois-Rivières en se taillant une place sur l’équipe du Québec.

Outre pour jouer au football, le colosse de 6 pieds 5 pouces et de 290 livres profitera de son passage à l’université de Sherbrooke pour effectuer des études en politique internationale.

Texte de Stéphane Martin
image