6 décembre 2019
Avec un record pour la Guignolée des médias et des affaires
Une année hors du commun pour la Guignolée
Par: Katy Desrosiers

L’équipe du journal Les 2 Rives a participé à récolter des dons toute la journée. Photo Alexandre Boucher

Près de 200 bénévoles ont sillonné les rues de la région le 1er décembre afin de récolter argent et denrées pour la Guignolée. Aussi, lors de celle des médias et des affaires s’étant tenue le 5 décembre, un montant record de 8213,50 $ en argent et plus de 1000 $ en denrées ont été amassés.

Les secteurs visités le 1er décembre comprenaient Sorel-Tracy, Saint-Joseph-de-Sorel et Sainte-Anne-de-Sorel. Plusieurs bénévoles ont parcouru les rues avec leur famille.

« Les enfants apprécient beaucoup. Ils sont curieux, mais vraiment contents d’être impliqués. […] C’est une prise de conscience et des valeurs merveilleuses à transmettre à des enfants », souligne Lorraine Ducasse, chef du Centre d’action bénévole (CAB) du Bas-Richelieu, qui est bénéficiaire des denrées et de l’argent récoltés.

Cette année, il y a eu une légère diminution des dons en argent. « Mais les gens continuent à donner encore toute la semaine, donc c’est normal. Les denrées, c’était à peu près la même chose que l’an passé. […] On a mis des barils dans plusieurs commerces de la ville et il y avait aussi la possibilité de venir porter des denrées le lundi et mardi 2 et 3 décembre au Marché des arts Desjardins. Sinon, les gens peuvent encore apporter des dons et denrées au CAB », explique Ando Andrianady, directeur général du CAB.

Un record battu

La 5e édition de la Guignolée des médias et des affaires dans la région, organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy, a permis de remettre plus de 9000 $ en argent et denrées au Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu, ce qui correspond presque au double de l’an dernier.

En effet, l’édition de 2018 avait permis de remettre 4650 $ en argent et près de 800 $ en denrées.

Les bénévoles étaient cette année à l’intersection de l’avenue Hôtel-Dieu et de la rue du Prince alors que lors des quatre précédentes éditions, ils étaient à l’intersection des rues George et du Roi.

L’argent et les denrées amassés servent à faire des paniers de Noël qui seront remis aux bénéficiaires du CAB qui en auront fait la demande.

Les paniers comportent des denrées, mais également des chèques cadeaux d’épicerie, achetés avec l’argent récolté.

Cette année, 600 paniers seront donnés par le CAB et 250 par le Groupe d’entraide Sorel-Tracy (GEST), qui collabore avec le CAB. En tout, 850 bénéficiaires recevront un panier pour Noël.

Selon le CAB, pour les deux organismes, c’est plus de paniers que l’an dernier.

La distribution se fera les 17 et 18 décembre pour le CAB.

image