20 août 2018
12 mois à purger dans la collectivité pour possession de drogue
Par: Xavier Demers
Photo: depositphotos

Photo: depositphotos

Le Sorelois Philippe Nolin subira une peine d’un an à purger dans la collectivité pour deux chefs d’accusation de possession de drogues en vue d’en faire le trafic.

Publicité
Activer le son

Il a plaidé coupable aux chefs de possession de méthamphétamines et de cocaïne en vue d’en faire le trafic. Il avait auparavant été acquitté de possession de GHB en vue d’en faire le trafic.

La procureure de la Couronne, Me Marieke Sabeh, a affirmé qu’elle avait, au départ, fait une offre de détention ferme, mais à la suite de la lecture du rapport présentenciel, les deux partis ont convenu d’une peine d’emprisonnement dans la collectivité de 12 mois avec 150 heures de travaux communautaires.

M. Nolin s’est trouvé une nouvelle conjointe, est retourné à l’école et semble vouloir retourner sur le droit chemin, ce qui a mené au rapport présentenciel positif.

La juge Julie-Maude Greffe a tenu à dire que le tribunal reconnaissait les efforts de M. Nolin et qu’il espère qu’ils portent fruit dans le temps pour que l’accusé ne revienne pas dans les mêmes habitudes.

M. Nolin demeurera détenu à la maison durant les six premiers de la peine et aura droit à des sorties avec couvre-feu pour le reste de la sentence. La peine est également jointe à une période de 2 ans de probation et l’interdiction de posséder une arme pendant 10 ans.

image