3 octobre 2019
Yamaska ira de l’avant avec un garage municipal sur la route 132
Par: Sébastien Lacroix

Le bâtiment est situé au 178, Mgr-Parenteau, à Yamaska. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Près de trois ans après avoir abandonné l’idée de s’installer dans les locaux de VR Yamaska en raison de l’opposition des citoyens, la Municipalité de Yamaska s’apprête à aménager son garage municipal dans un bâtiment laissé vacant sur la route 132, au 178 Mgr Parenteau, près de la station-service Esso.

Une bâtisse que la Municipalité a pu acquérir pour 185 000 $ plus les taxes. Ce montant sera puisé à même ses surplus accumulés. Ce qui fera en sorte qu’il n’y aura pas d’impact sur le compte de taxes.

Le projet est beaucoup moins ambitieux que celui de 2016 qui avait été abandonné après la signature du registre par 300 personnes. Celui-ci incluait aussi le déménagement de la mairie et aurait nécessité un emprunt de plus de 488 000 $.

Bien qu’elle n’aurait pas eu besoin de faire une séance de consultation, étant donné qu’elle n’ira pas en règlement d’emprunt, la Municipalité de Yamaska a tout de même décidé de tenir une soirée en août dernier. Ce qui n’avait pas été fait à l’époque, alors que l’ancien maire Louis R. Joyal soutenait dans nos pages que la réaction aurait peut-être été différente si le projet avait été mieux expliqué.

« Avec l’expérience, nous avons décidé de prévoir une séance pour bien expliquer le projet. Parce que nous ne voulions pas revivre le même problème, mais aussi dans un souci de transparence, explique la mairesse de Yamaska, Diane De Tonnancourt. Il y a eu 50 personnes qui sont venues. Il y a eu des questions, mais pas d’objections. »

Plusieurs avantages

Après avoir étudié plusieurs scénarios au cours des derniers mois, dont la construction d’un nouveau bâtiment, le conseil a finalement jeté son dévolu sur cet immeuble. Une option qui n’existait pas en 2016, puisque la bâtisse n’était pas à vendre. Elle s’est libérée par la suite avec le déménagement de l’entrepreneur en excavation.

L’avantage de ce bâtiment, c’est qu’il n’y aura pas d’aménagements particuliers à réaliser pour le transformer en garage municipal, si ce n’est qu’une porte sera à changer. À l’arrière, des espaces déjà existants pour entreposer le gravier et les autres matériaux pourront servir à la voirie locale.

Le garage municipal permettra de rapatrier tous les équipements au même endroit et de les abriter à l’intérieur. Il offrira aussi plus d’espaces pour les employés qui devaient partager la salle Léo-Théroux.

La Municipalité devrait y aménager d’ici le début du mois d’octobre après avoir réglé les dernières formalités devant le notaire. L’ancien propriétaire a déjà enlevé le lettrage et commencé à vider son bâtiment au cours des dernières semaines.

image