17 juin 2019
Yamaska aura 8,5 M$ pour agrandir une de ses écoles primaires
Par: Katy Desrosiers
L'école Notre-Dame de Yamaska sera agrandie. 
Photo Google Maps

L'école Notre-Dame de Yamaska sera agrandie. Photo Google Maps

La municipalité de Yamaska aura 8,5 M$ afin d’agrandir le pavillon Notre-Dame de l’école Intégrée d’Yamaska. La mairesse de Yamaska, Diane De Tonnancourt, s’est réjouie de la nouvelle, attendue depuis 2011.

Diane De Tonnancourt se dit soulagée que le projet ait finalement été accepté. « Je sais qu’il y avait d’autres projets sur le territoire de la Commission scolaire de Sorel-Tracy, mais on est le seul qui ait été accepté. D’année en année, on voyait que le projet n’était pas accepté, c’était une déception. Mais pour le moment avec l’annonce, on jubile », souligne-t-elle.

La municipalité de Yamaska avait entamé les démarches pour le projet d’agrandissement de l’école en 2011. La volonté de poursuivre les démarches dans ce projet a été réitérée en 2016, 2017 et 2018 par le conseil municipal à l’aide de résolutions à la Commission scolaire de Sorel-Tracy.

« La première demande c’était pour sécuriser l’endroit, parce que le pavillon Saint-Gabriel, à chaque fois qu’on passait par là, on s’inquiétait pour les jeunes. On voulait rapatrier les élèves dans un milieu de vie plus agréable et adapté, près du parc et face à la rivière », explique la mairesse. En 2011, la municipalité avait alors acquis un terrain adjacent au pavillon Notre-Dame sur lequel se trouvait une maison, qui a été déplacée. Cette manœuvre avait été faite en pensant au futur agrandissement. L’espace est donc prêt à recevoir l’agrandissement de l’école.

« Les gymnases des deux écoles n’étaient pas conformes. Avec les travaux on va corriger la situation », ajoute Diane De Tonnancourt. Une analyse des besoins de la population de Yamaska devra être effectuée afin de savoir si différentes activités seront offertes pour les citoyens dans les nouvelles installations.

Le député Jean-Bernard Émond s’est également dit soulagé grâce à l’annonce. « La sécurité de nos enfants est primordiale et, dès que la municipalité de Yamaska et la Commission scolaire de Sorel-Tracy m’ont fait part de la situation inacceptable au pavillon Saint-Gabriel, j’ai multiplié les démarches auprès de mon collègue et ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, pour que l’agrandissement du pavillon Notre-Dame soit priorisé dans l’octroi des nouvelles sommes », a déclaré le député. Il ajoute que grâce à la fusion des deux écoles et à la centralisation des ressources, les enfants auront accès à un lieu d’apprentissage sécuritaire, moderne et adapté, en plus d’être en mesure de recevoir plus facilement les services spécialisés auxquels ils ont droit. Actuellement, le pavillon Notre-Dame accueille les plus jeunes élèves et les plus vieux sont au pavillon Saint-Gabriel. En tout, ce sont près de 100 élèves qui fréquentent les deux pavillons. On ignore encore ce qui adviendra de la deuxième école située immédiatement après le pont Camille-Parenteau.

Cette annonce survient alors que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé un investissement de 1,7 milliard de dollars pour 128 nouveaux projets partout au Québec.

À lire aussi :

Agrandissement de l’école de Yamaska : un nouveau projet déposé au ministère

image