14 septembre 2021
Éclosion de COVID-19 à l’École Sainte-Anne-les-Îles
Une vingtaine d’élèves positifs et cinq classes en isolement
Par: Alexandre Brouillard

Depuis le 7 septembre, une vingtaine d’élèves ont contracté la COVID-19 à l’École Saint-Anne-les-Îles. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Alors que le nombre de cas de COVID-19 augmente dans la MRC de Pierre-De Saurel lors des dernières semaines, l’École Sainte-Anne-les-Îles est actuellement aux prises avec une vingtaine de cas actifs parmi ses élèves. Aucun membre du personnel n’est toutefois touché par le virus.

Publicité
Activer le son

Les premiers cas positifs à la COVID-19 se sont déclarés le 7 septembre dernier. Actuellement, ce sont cinq classes de l’École Sainte-Anne-les-Îles qui sont isolement.

« On ne parle plus en matière de fermeture de classes, mais plutôt d’isolement. C’est-à-dire que les élèves concernés ne sont plus physiquement à l’école, mais reçoivent les enseignements de leur maison », précise Laurence Cournoyer, directrice des Services du secrétariat général et des communications du Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy.

Elle admet que l’origine de l’éclosion est communautaire, c’est-à-dire que la source est externe des murs de l’établissement scolaire et du CSS de Sorel-Tracy. « Malheureusement, nous n’avions pas de contrôle sur la cause initiale des cas », spécifie-t-elle.

Les élèves des cinq classes en isolement possèdent leur propre date de retour à l’école. Au final, l’ensemble des groupes seront de retour physiquement en classe d’ici le lundi 20 septembre.

Concernant les tests de dépistage, Mme Cournoyer explique que le CSS de Sorel-Tracy ne peut pas les imposer aux élèves et aux personnels qui ne présentent pas de symptômes. « Les tests de dépistage sont seulement proposés en cas de symptômes ou de doutes. Puis, en cas de tests positifs, le CSS de Sorel-Tracy soumet une lettre à tous les parents de la classe pour les inviter à faire passer un test de dépistage à leurs enfants et pour eux-mêmes. Advenant des cas positifs à la COVID-19, les élèves sont placés en isolement pendant 14 jours », explique-t-elle.

Par ailleurs, elle assure que le CSS de Sorel-Tracy suit les directives de la Santé publique concernant les mesures à adopter.

« Ce sont vraiment des enquêtes de la Santé publique et le CSS de Sorel-Tracy attend les recommandations pour chaque cas. Les consignes de la Santé publique indiquent qu’en cas d’éclosion, il est souhaitable que tout le monde se fasse tester, mais le CSS ne peut pas l’imposer. Toutefois, la majorité des employés ont le réflexe d’y aller pour ne pas mettre personne en danger et pour que les élèves soient le plus souvent physiquement en classe », indique-t-elle.

Hausse des cas de COVID-19 dans la région

En date du 13 septembre, on compte 75 cas actifs dans le réseau local de santé (RLS) de Pierre-De Saurel, soit un taux de 145,8 pour 100 000 habitants, le plus haut en Montérégie.

Parmi les données des cas actifs ventilées par municipalités, en date du 9 septembre, on comptait 38 cas à Sorel-Tracy et moins de cinq cas à Massueville, Sainte-Anne-de-Sorel, Sainte-Victoire-de-Sorel, Saint-Ours, Saint-Robert et Contrecœur.

En date du 9 septembre, quatre établissements du CSS de Sorel-Tracy comptaient au moins un cas actif entre leurs murs parmi les élèves, soit l’École Fernand-Lefebvre, l’École Maria-Goretti, l’École Sainte-Anne-des-Îles et l’École Sainte-Victoire.

De plus, aucun cas n’est à déclarer dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et dans les résidences privées pour aînés (RPA) de la région, en date du 9 septembre.

Finalement, les taux de vaccination dans le RLS de Pierre-De Saurel ont encore augmenté lors des derniers jours. En effet, en date du 13 septembre, le taux de vaccination est de 92,75 % pour la première dose et de 87,74 % pour la deuxième dose. Il s’agit encore du plus haut taux en Montérégie-Est. Il y a deux semaines, les taux étaient de 90,98 % pour la première dose et de 84,61 % pour la seconde dose.

image