13 mars 2020
Triumvirate Environmental inc. à Contrecœur
Une usine souhaite revaloriser des produits comme la peinture
Par: Katy Desrosiers

L’entreprise Triumvirate Environmental inc. est située sur la Montée de la Pomme d’Or à Contrecœur. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’entreprise Triumvirate Environmental inc. à Contrecœur compte étendre ses activités et réaliser un projet de valorisation des matières dangereuses résiduelles sur ses terrains. Une étude d’impact environnementale est présentement effectuée.

Publicité
Activer le son

Triumvirate Environmental inc. possède un site d’entreposage, de tri et de distribution de matières dangereuses résiduelles sur la montée de la Pomme-d’Or à Contrecœur depuis 2017. Actuellement, les matières transitant sur le site sont des matières toxiques, inflammables ou corrosives, comme de la peinture et des résidus contaminés par des solvants.

L’entreprise souhaite ajouter un procédé de désorption thermique anaérobie qui permettrait de valoriser ces matières en récupérant les substances organiques qu’elles contiennent. Il serait possible de traiter une partie des résidus transitant déjà sur le site et de traiter des matières provenant d’autres entreprises.

Le traitement apporté aux matières dangereuses permettra de récolter les substances organiques sous forme liquide, mais aussi des matières résiduelles non dangereuses riches en carbone et des fragments de métal. Les substances organiques pourront être réutilisées comme combustibles ou recyclées dans des procédés de raffinage.

Également, à la suite du processus, du composite de carbone sera récupéré et ne sera plus considéré comme une matière dangereuse. Il pourra donc être apporté dans un lieu d’enfouissement technique.

Bien que l’entreprise envisage certaines alternatives pour réutiliser ce matériau ou pour le recycler, l’option choisie demeure pour l’instant l’enfouissement. Les matières métalliques solides récupérées avec le processus pourront aussi être recyclées.

L’endroit où se situe l’entreprise et où seront ajoutées les nouvelles installations se trouve dans une zone destinée aux industries lourdes.

Lors de la période d’exploitation, il y aura des émissions atmosphériques, soit des gaz de combustion et des gaz d’évacuation d’un dépoussiéreur. Une étude de dispersion atmosphérique des contaminants contenus dans ces gaz sera réalisée pour déterminer leur concentration. En cas de non-respect, des mesures d’atténuations ou de contrôle des émissions pourront être mises en place.

Les matières dangereuses entreront sur le site dans des contenants hermétiques et elles seront déposées telles quelles dans le système, ce qui évitera la manipulation des substances. Un broyeur se trouvera en début de procédé.

Les rejets d’eau se limiteront aux purges de la tour de refroidissement à l’eau et aux purges du système d’eau de procédé. Elles seront disposées hors du site par une entreprise autorisée.

Selon le fournisseur de l’équipement, le procédé n’est pas un générateur significatif de bruit.

Triumvirate Environmental inc. a déjà rencontré la Ville de Contrecœur concernant le projet. L’entreprise a prévu des activités d’information et de consultation du public dans le cadre de la préparation de l’étude de l’impact.

Selon le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, une fois que l’étude d’impact environnemental sera déposée, elle sera rendue publique au registre d’évaluation environnementale. Des informations supplémentaires pourraient alors être demandées à l’entreprise. Lorsque tous les renseignements demandés seront complets, l’étude pourra alors être recevable et la période d’information publique stipulée dans la Loi sur la qualité de l’environnement sera entreprise.

image