28 octobre 2016
Une subvention de 170 000$ pour réhabiliter l’église Christ Church
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le ministre Luc Fortin (à gauche), lors du point de presse annonçant le versement de sa subvention à la paroisse anglicane. Il est en compagnie du directeur général du Conseil du patrimoine religieux du Québec, Jocelyn Groulx. | Photo: TC Média - Louise Grégoire-Racicot

Le ministre Luc Fortin (à gauche), lors du point de presse annonçant le versement de sa subvention à la paroisse anglicane. Il est en compagnie du directeur général du Conseil du patrimoine religieux du Québec, Jocelyn Groulx. | Photo: TC Média - Louise Grégoire-Racicot

Québec versera 170 000$ à la communauté anglicane de Sorel-Tracy pour remettre son église du centre-ville à niveau.

Le ministre de la Culture, Luc Fortin, a indiqué que cette somme servira à consolider la structure du plancher de l’église Christ Church et à changer certaines fenêtres, un immeuble patrimonial classé.

Rappelons qu’une partie du plancher s’est affaissé, en juillet 2013, lors d’un concert donné par le chanteur Louis-Jean Cormier et ses musiciens. Le concert s’était poursuivi sans encombre. Mais dès le lendemain, un architecte constatait les dégâts. Immédiatement, la paroisse a fermé l’accès au lieu.

M. Fortin, qui est aussi ministre des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, a dit souhaiter que les gens se réapproprient ce lieu de culte et de manifestations culturelles dès 2017, année du 375e de Sorel.

Un effort collectif

Sachant que l’église exige des réparations majeures pouvant totaliser quelque 500 000$, un groupe de citoyens engagés, à la tête duquel on retrouve l’homme d’affaires Rhéal Blais, a pris le dossier en mains en début d’année.

M. Blais, qui a obtenu le statut de lobbyiste, a effectué les démarches menant à l’obtention de cette subvention. Le projet total de cette première phase de réparation est estimé à 200 000$. M. Blais et ses complices veulent réunir au moins 30 000$ pour en compléter le paiement, et ce , dès qu’ils auront. enregistré la fondation qu’ils formeront à cet effet. La réfection du toit et la refenestration du bâtiment seront complétées ultérieurement.

M. Fortin a stipulé que le gouvernement souhaite léguer aux générations futures un héritage historique, architectural et artistique qui contient l’ADN du Québec. « En versant de l’aide financière pour la restauration de cette église, nous nous assurons de mettre en valeur un patrimoine qui possède un intérêt culturel et touristique indéniable », a-t-il déclaré.

Quant à la somme allouée, le ministre a suivi la recommandation du Conseil du patrimoine religieux du Québec, section Montérégie, plus en mesure de connaître les véritables besoins de son territoire, a-t-il évoqué.

image