1 avril 2020
Basketball cadet en division 1
Une Soreloise sacrée joueuse la plus utile du Québec
Par: Jean-Philippe Morin

Marilou St-Pierre a conclu la saison 2019-2020 avec le titre de joueuse la plus utile parmi toutes les équipes cadettes de basketball féminin en division 1. Photo gracieuseté

Marilou St-Pierre a été sacrée joueuse la plus utile du circuit provincial de basketball cadet en division 1 pour la saison 2019-2020. La Soreloise évolue avec le programme Sports-études de l’école secondaire De Mortagne depuis deux ans à Boucherville.

Publicité
Activer le son

La basketteuse a maintenu une fiche de 19,5 points par partie pour terminer au troisième rang de toutes les pointeuses du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Elle a mené son équipe à une fiche de 12 victoires et deux défaites, ce qui est bon pour le deuxième rang de la ligue derrière le Séminaire Saint-François, qui a obtenu deux victoires en trois parties contre De Mortagne dans des parties chaudement disputées.

« Sur le terrain, Marilou est une fille déterminée. Elle met toujours l’effort nécessaire et fait tout en son pouvoir afin d’offrir à son équipe une chance d’obtenir la victoire. Ses performances ne sont pas passées inaperçues auprès des autres entraîneurs de la ligue. Ce titre de MVP (most valuable player en anglais) est hautement mérité », commente son entraîneur, André Richard.

D’autres Soreloises se démarquent

Alie Dumontier et Frédérike Hamel, des Soreloises qui évoluent aussi dans le programme Sports-études de l’école De Mortagne, ont mérité leur place sur l’équipe d’étoiles du circuit. Alie Dumontier a réalisé cet exploit au niveau cadet, tandis que Frédérike Hamel l’a fait au niveau juvénile. « Alie et Frédérike sont des leaders, en plus d’être d’excellentes joueuses de basketball », résume M. Richard.

Marilou, Alie et Frédérike ainsi que la Soreloise Roseline Dubé évoluent ensemble au niveau cadet féminin dans le réseau Circuit Basketball Québec (CBQ), qui est une ligue chapeautée par la Fédération de Basketball du Québec. Leur équipe a remporté les grands honneurs en défaisant la réputée organisation de Lucien-Pagé en grande finale par le compte de 43-41.

Finalement, au niveau benjamin, les Soreloises Addyson Poirier et Émy Gendron, qui occupaient des postes importants dans leurformation du programme Sport-études De Mortagne, ont propulsé leur équipe au sommet du classement régulier avec une fiche de 10 victoires et deux défaites.

« Les filles de la région de Sorel-Tracy peuvent être fières de ce qu’elles ont accompli. Malheureusement pour elles, le coronavirus est venu mettre fin abruptement à leur présente saison. Nous leur souhaitons bonne chance dans leur future carrière », conclut André Richard.

image