1 mai 2015
Une rue change de nom pour des raisons de sécurité
Par: Julie Lambert

Les services d’urgence de la région ont parfois de la difficulté à trouver des adresses en raison de noms de rues portant à confusion. Sainte-Victoire-de-Sorel a décidé de changer celui du chemin Sainte-Victoire et Saint-Aimé songe à faire de même pour le rang Thiersant afin d’éviter de malheureux incidents.

Le rang Sud partant de la route 132 à Sorel-Tracy changeait de nom pour devenir chemin Sainte-Victoire près de la municipalité du même nom. Cette dernière a également une rue se nommant Montée Sainte-Victoire accessible du chemin des Patriotes de Sorel-Tracy, soit la route 239.

Il arrivait que les pompiers ou ambulanciers de Sorel-Tracy appelés pour intervenir passent par la Montée Sainte-Victoire pour se rendre à une adresse sur le chemin Sainte-Victoire.

Ils sont toutefois passés quelquefois tout droit en pensant se trouver sur la bonne route. Selon le maire de Sainte-Victoire, Jean-François Villiard, c’est une intervention sur un feu, au début de l’année, qui a incité le conseil à entamer les démarches de changement de nom.

« Plusieurs GPS indiquaient l’adresse de la montée au lieu du chemin. Pour une raison de sécurité, nous avons décidé de changer son nom pour le rang Sud afin d’aider les ambulanciers et les pompiers. La dernière fois, les pompiers ont passé droit et c’est la colonne de fumée qui leur a indiqué qu’ils n’allaient pas au bon endroit », explique-t-il.

Le chemin Sainte-Victoire se nommera ainsi le rang Sud de la route 132 à la route 239 et rang Prescott de la route 239 vers Saint-Aimé. La municipalité a fait la demande au ministère des Transports et à la Commission de toponymie du Québec qui ont tous deux accepté.

Une solution bien accueillie

Cette décision est une bonne chose pour les services d’urgence, souligne le directeur du Service incendie de Sorel-Tracy, Carl Woods. Si rien de grave n’est arrivé, les pompiers s’inquiétaient de la problématique.

« Cela portait à confusion. Nous avons fait quelques approches auprès des municipalités où de tels problèmes étaient visibles. C’est arrivé une ou deux fois, mais il n’y a pas eu de conséquences. Nous avons une note à nos dossiers pour signifier le changement », mentionne-t-il.

L’idée de changer le nom d’une rue pour faciliter la localisation d’une adresse a intéressé la mairesse de Saint-Aimé, Maria Libert, qui vit la même problématique sur le rang Thiersant.

« Un de nos citoyens a souvent la visite d’ambulanciers qui ne trouvent plus leur chemin puisque le rang Thiersant est long et qu’il change de nom en allant vers Saint-Louis. Les ambulanciers se retrouvaient dans un chemin de terre agricole. Nous avons réglé le problème en donnant des cartes à ceux de la région, mais pour ceux de l’extérieur, ce n’est pas encore réglé », explique la mairesse.

Elle a demandé lors de la dernière séance de la MRC les informations sur les étapes à suivre et se penchera sur la question au cours des prochains mois, conclut-elle.

image