16 décembre 2019
Une prise de conscience chez les Éperviers
Par: Sébastien Lacroix
Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers ont remporté deux matchs en fin de semaine contre les Marquis de Jonquière. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Quelques-unes des personnalités 2019 de CJSO ont participé à la mise en jeu protocolaire. 
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Quelques-unes des personnalités 2019 de CJSO ont participé à la mise en jeu protocolaire. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont profité de leur série aller-retour contre les Marquis de Jonquière, en fin de semaine, pour retrouver le chemin de la victoire. Une séquence de deux victoires en deux soirs qui a fait du bien à la troupe de Christian Deschênes qui avait connu un passage inquiétant de deux victoires à leurs sept matchs précédents.

Il faut dire que l’équipe doit composer avec plusieurs blessures dans l’alignement. « Ce qui fait en sorte qu’on se retrouve avec des gars qui ne sont pas nécessairement dans la bonne chaise », explique l’entraîneur, qui estime que ces deux matchs auront permis une prise de conscience au sein de l’équipe.

« On était sorti un peu de notre identité, continue-t-il. Parce ce que nous n’avions pas les munitions pour garder le même style de jeu. On a simplifié notre stratégie en tenant compte de nos forces et de nos faiblesses. Les gars ont embarqué là-dedans. On a joué deux très bons matchs structurés et notre gardien a fait le travail. »

« Quand il y a un déclic comme ça qui se fait à ce temps-ci de l’année, c’est tout le temps bon, ajoute Christian Deschênes. En tant qu’entraîneur, c’est toujours quelque chose que tu aimes voir. Parce que ça saute dans la face des joueurs qu’il y a des choses à changer. Tu oses juste espérer que ça va continuer. »

Ces deux victoires ont également permis aux Éperviers de creuser l’écart et de consolider leur place au classement. Ce qui arrive à point à ce moment-ci de la saison. « Avec deux matchs pour compléter la mi-saison, j’aimerais ça avoir une grosse fin de semaine. Ça nous placerait où nous voulions être en début de saison. On voulait être dans les trois premiers, sachant que nous avions plusieurs nouveaux joueurs », indique l’entraîneur.

Les Éperviers ont de nouveau la chance de creuser l’écart avec des équipes qui les suivent au classement, alors qu’ils recevront le Cool FM de Saint-Georges, jeudi, au Colisée Cardin, avant de se rendre à Jonquière, vendredi.

image