2 avril 2020
Une première aide d’urgence du député Jean-Bernard Émond
Par: Sébastien Lacroix
Le bureau du député Jean-Bernard Émond aura deux fois plus d’argent à remettre aux organismes communautaires. 
Photo gracieuseté

Le bureau du député Jean-Bernard Émond aura deux fois plus d’argent à remettre aux organismes communautaires. Photo gracieuseté

Fortement sollicité ces jours-ci pour venir en aide aux organismes communautaires, le député Jean-Bernard Émond vient de remettre des cartes-cadeaux totalisant 5000 $ afin de soutenir l’aide alimentaire dans le comté en ces temps de crise.

Publicité
Activer le son

Comme plusieurs personnes ont perdu leur emploi au cours des dernières semaines, et que l’aide fédérale n’arrivera pas avant la mi-avril, de plus en plus de besoins se font sentir. Il ne faut pas se gêner pour avoir recours au dépannage alimentaire, comme l’a indiqué le premier ministre François Legault, la semaine dernière, en point de presse.

Le député de Richelieu s’est donc servi de ce qui restait de son budget discrétionnaire pour l’année 2019-2020, dont l’échéance arrive au 31 mars, pour soutenir l’achat de denrées pour la population.

Le Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu, le Groupe d’Entraide Sorel-Tracy (GEST), la Porte du Passant, le Centre communautaire de Saint-Roch-de-Richelieu et le Carrefour communautaire L’Arc-en-ciel de Saint-Ours ont ainsi reçu la visite du député.

En plus de leur remettre un montant d’argent, il a profité de l’occasion pour remercier chaleureusement les bénévoles et le personnel, ainsi que pour discuter avec eux des préoccupations du milieu communautaire en cette période d’incertitude.

Un soutien financier important à venir

L’aide de 5000 $ octroyée aux organismes communautaires vise à soutenir temporairement les banques alimentaires de la région, dans le cadre de la crise du COVID-19.

Il s’agit toutefois d’une aide d’urgence, qui est ponctuelle. Puisqu’un soutien financier additionnel plus substantiel sera disponible au cours des prochains jours, a fait savoir son attachée politique, Virginie Brault-Lafleur.

En effet, le bureau du député a reçu la confirmation que les sommes accordées dans le cadre du programme de Soutien à l’action bénévole 2020-2021 sont attendues sous peu, alors qu’elles arrivent généralement au mois de mai.

Le montant sera d’ailleurs doublé par le gouvernement du Québec, qui a injecté 10 millions $ supplémentaires pour un total de 20,4 millions $ pour faire face aux répercussions engendrées par la pandémie.

Une enveloppe qui sera gérée par les députés dans chacune des circonscriptions pour soutenir les organismes communautaires qui dispensent des services aux clientèles vulnérables. Le bureau du député a toutefois préféré ne pas identifier les priorités au niveau local.

On ne souhaite pas non plus divulguer l’ensemble des organismes communautaires qui ont reçu un coup de pouce du député dans le cadre de son budget discrétionnaire. « Nous n’entrerons pas dans les sommes qui ont été consenties. Parce que nous ne voulons pas créer une compétition entre les organismes, nous a fait savoir l’attachée politique du député. Nous allons porter une attention particulière à toutes les demandes et nous allons soutenir les organismes selon les besoins. »

image