3 septembre 2015
Une nouvelle plainte déposée contre le maire Serge Péloquin
Par: Julie Lambert
Une nouvelle plainte a été déposée contre le maire Serge Péloquin. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Une nouvelle plainte a été déposée contre le maire Serge Péloquin. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

L’opposant au projet de parc éolien Pierre-De Saurel, Fernand Gignac, a déposé une plainte au ministère des Affaires municipales, le 30 août dernier, contre le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin. Cette démarche découle de la lettre qui lui a été envoyée en juillet dernier afin qu’il fasse attention à ses paroles.

Dans cette plainte, on peut lire que M. Gignac a reçu une lettre le 2 juillet 2015 provenant de la firme d’avocats Therrien Couture qui était mandaté comme procureur pour le parc éolien Pierre-De Saurel.

Selon M. Gignac, « en tant que membre du conseil d’administration du parc, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a, par le fait même, donné son accord à l’expédition de cette lettre. »

Dans le courriel, il mentionne qu’il est clair « que cette lettre est une menace à mon égard. » Il affirme que cette façon de faire va à l’encontre du code d’éthique et de déontologie des élus municipaux, de la liberté d’expression et de la démocratie qui est un droit acquis pour tout contribuable. Il désire donc porter plainte contre le maire pour intimidation judiciaire.

C’est la deuxième plainte en l’espace de quelques mois dont fait l’objet le maire de Sorel-Tracy. L’ancien conseiller municipal, Gilles Jr. Lemieux en a déposé une à la Commission municipale du Québec (CMQ) en juin dernier concernant un possible conflit d’intérêts de M. Péloquin.

M. Jr. Lemieux remet en doute les négociations de gré à gré qui ont lieu depuis plusieurs mois entre la municipalité ainsi que les représentants de SDD-Conporec. Selon lui, le maire aurait dû mandater un comité pour faire ces négociations.

Il croit que le maire se trouve en conflit d’intérêts en raison de membres du conseil d’administration de SDD-Conporec qui ont contribué à sa campagne électorale. Le dossier sera entendu devant la CMQ les 17 et 18 septembre prochains.

Pour lire les lettres et connaitre l’objet de la seconde plainte:

Un citoyen au coeur d’une prise de bec entre le maire et un conseiller

Un ancien conseiller dépose une plainte contre le maire Serge Péloquin

image