27 mars 2019
Statera
Une nouvelle directrice générale à la tête du RIRÉRST
Par: Raphaëlle Ritchot
La nouvelle directrice générale, Marie-Josée Salvas, détient plusieurs années d’expérience en gestion de projets d’innovation.

La nouvelle directrice générale, Marie-Josée Salvas, détient plusieurs années d’expérience en gestion de projets d’innovation. Photo gracieuseté

Un vent de changement souffle au sein de l’organisation du Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel-Tracy (RIRÉRST), qui s’occupe notamment de Statera, alors que la direction générale et la présidence seront assumées par de nouvelles personnes.

Marie-Josée Salvas est la nouvelle directrice générale). Elle dirigera donc les activités de l’organisme à but non lucratif (OBNL), dont l’attraction touristique Statera, la gestion des évènements sur le quai Catherine-Legardeur et la gestion de la salle Jani-Ber.

« Je suis convaincue que la région peut se positionner comme une destination touristique de choix depuis de nombreuses années. Quiconque visite les îles de Sorel et découvre la richesse de son écosystème est conquis », a souligné la nouvelle directrice générale par voie de communiqué.

Marie-Josée Salvas a œuvré au sein de la Ville de Montréal, à Espace pour la vie ainsi qu’au Cégep de Sorel-Tracy. Elle reprend les rênes de l’organisme alors que le contrat de Christian Bouchard tire à sa fin. Ce dernier y travaillait à titre d’expert-conseil en développement touristique.

« Je quitte en me considérant très chanceux d’avoir pu faire partie des débuts de cette aventure et je suis persuadé que Mme Salvas saura assurer la direction de ce projet marquant pour la région », a déclaré monsieur Bouchard, par voie de communiqué.

Départ de Benoit Théroux

En plus du départ de M. Bouchard, l’homme d’affaires, Benoit Théroux, impliqué dans le RIRÉRST depuis la fondation de l’OBNL en 1999, quitte pour sa part la présidence du conseil d’administration.

« Pour moi, il est temps de passer à autre chose. De revenir à mes sources », a-t-il mentionné.

M. Théroux avait pris sa décision en décembre, mais il préférait attendre de savoir qui s’occuperait de la direction générale de l’organisme avant d’annoncer son départ officiellement.

« Actuellement, c’est entre de bonnes mains. Les constats de la première année sont faits. Ils savent ce qui doit être amélioré et ça va être amélioré, croit M. Théroux. J’ai pleinement confiance en Mme Salvas et en l’exécutif du conseil d’administration. »

Rappelons, qu’à l’origine, l’objectif principal de l’organisme était de favoriser la relance économique de la ville en fusionnant les villes de Sorel et de Tracy.

M. Théroux garde de bons souvenirs de ses nombreuses années à œuvrer pour le RIRÉRST.

« Un de nos bons coups, c’est d’avoir su s’adapter au fil des années. De ne pas être resté camper sur nos positions d’origine », mentionne-t-il. Il a également souligné l’arrivée de Serge Péloquin à la mairie.

Pour l’avenir, il est persuadé que Statera doit se tourner encore plus vers les médias sociaux et internet et que la nouvelle directrice générale saura amener le projet vers cela.

image